Les pratiques agroécologiques à la loupe

Chercher les documents par objectif agroécologique

Cliquez sur les pratiques agroécologiques ci-dessous pour visualiser les documents associés : extraits de témoignages d'agriculteurs (textes et vidéos), synthèses techniques SOLAGRO, articles et ouvrages ressources, blog des agriculteurs
Couverts végétaux

Témoignage vidéo de Jean et Cyril HAMOT (Grandes Cultures - 32220 - Montadet)

Jean Hamot nous explique comment il s'est lancé dans les couverts végétaux dans un système fonctionnant déjà en techniques culturales simplifiées. Retrouvez d'autres vidéos concernant l'exploitation de Jean et Cyril Hamot et d'autres sur le site www.osez-agroecologie.org

Témoignage vidéo de Alain et Didier DAGUZAN (Grandes cultures avec un atelier bovins viande - 32270 - Crastes)

La gestion de l'enherbement et de la fertilité des sols, c'est le nerf de la guerre pour les systèmes en AB sans apports organiques. Vous découvrirez dans cette vidéo la stratégie de Alain Daguzan et l'importance de combiner différentes approches (rotation, désherbage mécanique et manuel). Comment gérer la destruction d'un couvert de féverole – navette : la réponse en image !  

Témoignage vidéo de Claire et Yann SAUVAIRE (Plantes aromatiques en AB - 04410 - Saint-Jurs)

Yann Sauvaire nous explique comment il gère ses couvert inter rang dans sa ferme, quelles sont les difficultés rencontrées et comment il essaye de s'adapter. Retrouvez son témoignage complet ici

Témoignage vidéo de Guillaume JOUBERT (Grandes cultures, agriculture de conservation, maraîchage - 83560 - Vinon-sur-Verdon)

Guillaume nous détaille ses couverts et comment il gère sa rotation tout au long des années.

Maraichage et santé des sols : Comment adapter ses pratiques en maraichage (AB) pour maintenir son sol en bonne santé ?

Dans le cadre d'Osez l'Agroécologie (OSAE), Solagro a organisé un webinaire sur la santé des sols et les pratiques associées en maraichage bio. Dans ce webinaire nous avons abordé les différents leviers et freins techniques à différentes échelles pour maintenir un sol en bonne santé. Avec les témoignages de Pierre Besse, maraicher bio sur sol vivant (31 870, Lagardelle sur Lèze) et Yann Boulestreau, doctorant INRAe Avignon Écodéveloppement, ITAB, ADEME (Gestion durable des bioagresseurs telluriques en maraîchage de la parcelle au territoire).

Semis-Direct sous Couverture Végétale

Mise en oeuvre technique et regards croisés d'acteurs sur les difficultés et potentiels de développement de cette pratique prometteuse.
 

Au somaire de cette synthèse technique :

Extrait du témoignage de Roger et Denis BEZIAT (Grandes cultures - 31810 - Vénerque)

Les Couverts intermédiaires ont été introduits dans les années 2000, en parallèle de l'adoption des Techniques Culturales Simplifiées (TCS) et des essais réalisés en Semis-Direct (SD). Les objectifs des agriculteurs sont d'améliorer la structure des sols et de les protéger contre l'érosion.

Lire la version en ligne Télécharger la version PDF

Extrait du témoignage de Alain et Didier DAGUZAN (Grandes cultures avec un atelier bovins viande - 32270 - Crastes)

Les premiers couverts végétaux ont été mis en place en 2009 suite à une formation agronomique. Si leur gestion est plus délicate en AB du fait de la destruction mécanique (notamment sur sols argilo-calcaires), elle est très bien maitrisée par les agriculteurs grâce à plusieurs années d'expérimentations.

Lire la version en ligne Télécharger la version PDF

Extrait du témoignage de Jean et Cyril HAMOT (Grandes Cultures - 32220 - Montadet)

Jean Hamot teste différents couverts depuis le passage aux Techniques Culturales Simplifiées (TCS), afin de trouver ceux qui sont les plus adaptés. Après avoir démarré avec des couverts en mélange (féverole, vesce, avoine), il privilégie désormais les couverts de légumineuses.

Lire la version en ligne Télécharger la version PDF

Extrait du témoignage de Jack et Kévin DE LOZZO (Polyculture-élevage - 32130 - Noilhan)

« Le sol doit être toujours couvert avec ce qui est désiré, pour ne pas avoir l'indésirable ». Jack vise une couverture permanente du sol : par les cultures et par les couverts, imbriqués à un moment donné de leur cycle. Un tiers de l'assolement est constitué de cultures semées dans un couvert vivant, un tiers est constitué de couverts végétaux associés (cultures intermédiaires), un dernier tiers est occupé par une couverture prairiale destinée à l'élevage.

Lire la version en ligne Télécharger la version PDF

Extrait du témoignage de Jean-Baptiste CARRIE (Bovins viande IGP Veau de l'Aveyron et du Ségala - 12270 - LUNAC)

Depuis 3 ans, des couverts végétaux sont implantés entre les céréales d'hiver et les méteils. Certains ont été choisis pour leur fonction engrais vert, d'autres sont valorisés en intercultures fourragères.

Lire la version en ligne Télécharger la version PDF

Extrait du témoignage de Nicole et Pierre Besse (Maraîchage diversifié - 31870 - Lagardelle sur Lèze)

Lire la version en ligne Télécharger la version PDF

Extrait du témoignage de Laurent et Nathalie PAUL (Grandes cultures - 31290 - Montclar-Lauragais)

Lire la version en ligne Télécharger la version PDF

Extrait du témoignage de Exploitation du lycée agricole d'Auzeville (Grandes cultures - 31326 - Castanet-Tolosan)

Lire la version en ligne Télécharger la version PDF

Extrait du témoignage de Marc LEFEBVRE (Grandes cultures, pomme de terre de consommation, légumes plein champ - 62340 - Guînes)

Lire la version en ligne Télécharger la version PDF

Extrait du témoignage de Lucie RAYMOND, Virginie GUYOT et Julien SERRE (Maraichage diversifié - 31220 - Martres Tolosane)

Lire la version en ligne Télécharger la version PDF

Extrait du témoignage de Guillaume JOUBERT (Grandes cultures, agriculture de conservation, maraîchage - 83560 - Vinon-sur-Verdon)

Lire la version en ligne Télécharger la version PDF

Retour sur le webinaire : Adapter ses pratiques en maraichage bio pour maintenir un sol en bonne santé

Le webinaire du 18 mars 2021 organisé par OSAE, portait sur la santé des sols et les pratiques associées en maraichage bio. Nous nous sommes intéressés aux différents leviers et freins techniques à différentes échelles pour maintenir un sol en bonne santé. C'est avec plus de 200 participants que nous avons pu partager nos connaissances.

Retour sur le webinaire : les semis-direct sous couvert en grandes cultures

Le webinaire du 18 décembre 2020 organisé par OSAE, portait sur les semis-direct sous couvert en grandes cultures : Comment diminuer l'utilisation des herbicides avec le semis-direct sous couvert en grandes cultures ? Nous nous sommes intéressés aux différents leviers à mettre en place pour diminuer l'utilisation d'herbicides voire les supprimer avec le semis direct sous couvert en grandes cultures.

Comment les plantes prennent le contrôle du sol?

La fertilité des sols est une notion particulièrement complexe. Luc Abbadie, professeur à la Sorbonne nous dévoile sa vision du sol vivant et le rôle clef jouée par les champignons symbiotiques. Le sol est un milieu extrêmement riche en organismes vivants. 1 gramme de sol contient plusieurs centaines de millions de bactéries et d'archées, et plusieurs centaines de mètres d'hyphes mycéliens, mais aussi des protozoaires, des vers de terre, des larves et des invertébrés.

Article de blog de Roger et Denis BEZIAT du 05/09/2015

c'est la rentrée !!
et oui ,c'est la rentrée   quelques infos sur ce qui de passe dans les champs ,apres quelques jours de vacances ....   suite aux moissons ,nous avons implanté nos couverts vegetaux 76 [...]

Article de blog de Roger et Denis BEZIAT du 05/09/2015

sorgho fourrager sur blé tendre
28 juin  sur les 20 ha de blé tendre (photo 26 juillet)   implantation d'un melange de sorgho fourrager (3 variétés),avec un soupçons de sarrasin  soit 17kg /ha suite au [...]

Article de blog de Roger et Denis BEZIAT du 05/09/2015

melange de couvert sur blé dur
sur le precedent blé dur (28 ha)semis du 13 juillet  semis ,broyage ,roulage  15 jours apres la moisson photo 26 juillet les conditions ont évoluer et c'est tres sec,nous avons [...]

Article de blog de Roger et Denis BEZIAT du 05/09/2015

complements de legumineuse
c'est nouveaux sur la ferme cette année (photo 26 juillet) nous avons implanter un mélange de pois proteagineux et de pois chiches sur les chaumes de colza (28ha)   100 kg /ha  [...]

Article de blog de Alain et Didier DAGUZAN du 07/03/2016

Alain Daguzan dans la France Agricole
Jongler avec les rotations en grandes cultures bio. Découvrez l'article de Florence Jacquemoud dans la France Agricole sur l'expérience de Alain Daguzan. 

Autres ressources

On remet le couvert !
Brochure de synthèse de la 4ème édition du colloque Couverts végétaux, travail superficiel du sol et semis-direct. 12 décembre 2014.
Gabb32, Arbre et Paysage 32, 2015, 32 p.

Couverts végétaux
Les fiches thématiques : Des agriculteurs bio partagent leurs expériences.
FRAB Midi-Pyrénées, 2012. 4p.

Agriculture du Carbone
Couverts végétaux, Techniques superficielles, Agriculture Biologique et Agroforesterie. Synthèse des rencontres entre agriculteurs du Sud-Ouest. 10 février 2012 à Auch et 31 juillet 2012 à Marciac.
Gabb32, Terre en Sève, GAIA, arbre et paysage 32.

Screening de légumineuses pour couverts végétaux : développement des biomasses et fixation azotée.
Gebhard
 C-A, 2012. Haute école des sciences agronomiques, forestières et alimentaires, HAFL, CH-3052 Zollikofen

Guide de la nouvelle agriculture sur Sol Vivant : L'agriculture de conservation
Sans labour avec couverts, légumineuses et rotations.
D Soltner, 2015. Collection Sciences et techniques agricoles. 120 p.

Les cultures intermédiaires pour une production agricole durable
Cet ouvrage est la synthèse d'une étude réalisée par 16 chercheurs de diverses disciplines. L'étude, qui s'appuie sur une analyse bibliographique et sur l'utilisation de simulations, démontre l'efficacité des CIPAN dans la plupart des situations. Elle évalue le niveau d'efficacité « piège à nitrates » en fonction des contextes pédoclimatiques et des pratiques, et dresse le bilan des éventuels impacts négatifs et des autres services écosystémiques : réduction de l'érosion hydrique, séquestration de carbone, impact sur les gaz à effet de serre, contribution au contrôle des adventices, maladies et ravageurs, etc.
Justes E., Beaudoin N., Bertuzzi P., Charles R., Constantin J., Dürr C., Hermon C., Joannon A., Le Bas C., Mary B., Mignolet C., Montfort F., Ruiz L., Sarthou J.P., Souchère V., Tournebize J., Savini I., Réchauchère O. Ed Quae, Collection Matière à débattre et à décider (2013).

Engrais verts et fertilité des sols
Sujets abordés : connaissances essentielles en agronomie, importance des systèmes radiculaires, impact des engrais verts sur les sols et les cultures, choix des espèces dans les couverts....
Joseph Pousset, Editions France Agricole, 2011.

Enherbement du rang et / ou de l'inter-rang

Témoignage vidéo de Philippe GARLENQ, Nicolas MAURY, Dorian LAUZUN ( - 12640 - Rivière sur Tarn)

La gestion de l'enherbement de l'inter-rang s'intègre dans une approche globale de réduction des intrants sur l'exploitation des Vergers de l'Aveyron (espèces résistantes à la tavelure, confusion sexuelle, nichoirs à mésange). Implanté dans un premier temps pour s'affranchir des phénomènes érosifs, l'enherbement apporte de nombreux bénéfices agronomiques et sociaux (confort de travail, gain de temps).

Témoignage vidéo de Catherine et Baptiste CARRIÈRE PRADAL (Viticulture AOC - 34290 - Servian)

Les avantages de l'enherbement inter-rang sont multiples : maintien de l'humidité,  préservation de la qualité de l'eau, facilité de mises en œuvre. La vidéo détaille la gestion de l'enherbement par les viticulteurs.

Témoignage vidéo de Philippe et Bernard DELMAS & Cyril PACHON ( - 30310 - Vergèze)

Découvrez cette technique facile à mettre en œuvre et efficace, permettant de préserver la ressource en eau !

Témoignage vidéo de Laurent ESCAPA, Hervé LEVANO et Valérie REIG (Viticulture AOC Banyuls et Collioure - 66650 - Banyuls sur mer)

Le treuil est utilisé pour tracter un cultivateur à 4 dents avec réglage de la largeur et de la hauteur de travail ainsi que du dévers. Le cultivateur est passé dans le sens de la pente de bas en haut puis dans la diagonale. Selon les parcelles, 2 à 6 passages sont réalisés chaque année. Dans les vignes taillées en gobelet, le cultivateur passe à quelques millimètres des ceps de vigne et assure un désherbage précis. Le câble utilisé est résistant à 1500 kg de traction.

Témoignage vidéo de Bruno DUNAND (Oléiculture - 13520 - Maussane)

Bruno Dunand nous explique qu'il pratique l'enherbement sur le rang et l'inter-rang pour fertiliser le sol et réintroduire l'équilibre ravageurs et auxiliaires. Il retrouve en flore spontanée de l'asphodèle, la laitue des vignes, du fenouil... Autant de plantes hôtes pour les auxiliaires tels que les parasitoïdes de la mouche de l'olivier : https://www.herbea.org/fr/fiches/91/Fenouil. 

Extrait du témoignage de Alex FRANC (Arboriculture-Grandes cultures - 09700 - Saint-Quirc)

Le verger des parents d'Alex Franc était déjà enherbé de façon permanente sur le rang et l'inter-rang avec de la fétuque. Le nouveau verger est aussi enherbé.

Lire la version en ligne Télécharger la version PDF

Extrait du témoignage de Philippe GARLENQ, Nicolas MAURY, Dorian LAUZUN ( - 12640 - Rivière sur Tarn)

Lire la version en ligne Télécharger la version PDF

Extrait du témoignage de Christophe BOUSQUET ( - 11100 - Narbonne)

Lire la version en ligne Télécharger la version PDF

Extrait du témoignage de Catherine et Baptiste CARRIÈRE PRADAL (Viticulture AOC - 34290 - Servian)

Lire la version en ligne Télécharger la version PDF

Extrait du témoignage de Philippe et Bernard DELMAS & Cyril PACHON ( - 30310 - Vergèze)

Lire la version en ligne Télécharger la version PDF

Extrait du témoignage de Laurent ESCAPA, Hervé LEVANO et Valérie REIG (Viticulture AOC Banyuls et Collioure - 66650 - Banyuls sur mer)

Lire la version en ligne Télécharger la version PDF

Extrait du témoignage de Claire et Yann SAUVAIRE (Plantes aromatiques en AB - 04410 - Saint-Jurs)

Lire la version en ligne Télécharger la version PDF

Extrait du témoignage de Bruno DUNAND (Oléiculture - 13520 - Maussane)

Lire la version en ligne Télécharger la version PDF

Enherbement dans les vergers

L'enherbement dans les vergers constitue une pratique agroécologique importante tant dans les vergers conventionnels que biologiques. Celui-ci pose la question de la concurrence hydrique et minérale avec les arbres. Mais il permet de limiter les risques d'érosion et de favoriser les auxiliaires des cultures.

Paillage/mulch Pâturage dans les vergers

Extrait du témoignage de Julie Bertrand, Jacques Bascoul et Jérôme Gely ( - 12100 - MILLAU)

Lire la version en ligne Télécharger la version PDF

Conduire des cultures d'été en sec

Extrait du témoignage de Alain et Didier DAGUZAN (Grandes cultures avec un atelier bovins viande - 32270 - Crastes)

Les rendements catastrophiques en soja en 2012 et 2013, respectivement 7 et 5 qx/ha liés à des pluviométries insuffisantes et à des difficultés lors de la destruction des couverts végétaux, ont conduit Alain et Didier à irriguer 1/3 du soja. Le maintien de 20 ha de soja en sec s'explique par plusieurs raisons : préservation du temps de travail, éloignement de certaines parcelles par rapport à la retenue, rotation obligatoire en bio (une culture en AB peut être conduite 2 ans maximum sur une même parcelle). Avec le maintien d'une part important du soja en sec, le GAEC de Couayroux cherche des solutions techniques pour garantir des rendements satisfaisants.

Lire la version en ligne Télécharger la version PDF

Réduction des intrants

Extrait du témoignage de Coopérative Les vignerons de Buzet (Viticulture - 47160 - Buzet-sur-Baïse)

Lire la version en ligne Télécharger la version PDF

Quinzaine de l'agroécologie - Retour sur 5 visites inspirantes

Favoriser les rencontres avec des agriculteurs innovants et faire essaimer les pratiques agroécologiques, tel est le leitmotiv de la Quinzaine de l'agroécologie. Pour cette 3ème édition qui s'est déroulée du 4 au 15 octobre 2021, Solagro a réuni près de 150 personnes, agriculteurs, conseillers agricoles, chercheurs, étudiants,… autour de 5 visites inspirantes

Le cuivre utilisé à faible dose impacte peu la biodiversité du sol

Le cuivre est une substance active très efficace pour lutter contre le mildiou en vigne. Son utilisation en agriculture dont l'agriculture biologique est limitée depuis 2009 à 4 kg/ha/an (28 kg sur 7 ans) contre 6 depuis 2002. Aujourd'hui on peut estimer que l'agriculture biologique consomme entre 50 et 70% du cuivre utilisé.

Les pesticides impactent la vie biologique des sols

Les pesticides ont un effet négatif sur la vie biologique des sols en impactant le fonctionnement des mycorhizes et la faune invertébrée. C'est la conclusion de deux études publiées en 2021, la première menée une équipe américaine et qui s'est intéressée aux invertébrés, et la seconde menée par une équipe européenne qui a étudiée essentiellement les mycorhizes. Ces travaux sont importants dans la mesure ou la biodiversité des sols rend de nombreux services comme la dégradation de la matière organique permettant le bon fonctionnement du cycle de l'azote et du carbone, la mobilisation du phosphore, la régulation des ravageurs, la porosité du sol et l'infiltration de l'eau. Certains chercheurs estiment que l'intensification agricole a déjà réduit ces services de 60%.