Regards croisés

Stéphane de Tourdonnet

Après avoir coordonné le projet PEPITES de 2009 à 2013, Stéphane de Tourdonnet travaille aujourd'hui sur la transition agroécologique au sein de l'UMR Innovation et développement de Sup Agro Montpellier et pour lui « le SDCV est un des systèmes qui permet d'aller vers l'agroécologie». Fort de ses 14 années de recherche sur cette pratique, il nous livre son regard sur le développement du SDCV.

Matthieu Archambeaud

Matthieu Archambeaud est rédacteur de la revue TCS, il assure depuis 10 ans des formations sur l'agriculture de conservation et notamment sur le semis direct sous couverture végétale (SDCV).

Antoine Delaunois

Antoine Delaunois est conseiller en agronomie de la Chambre d'Agriculture du Tarn (81), spécialisé en pédologie. Il participe à des actions sur le sol et les techniques culturales simplifies (TCS), où l'agroécologie et le semis-direct sous couverture végétale (SDCV) sont alors abordés. Le SDCV est pour lui « une des techniques que l'on peut voir de mieux actuellement pour les sols ». Il nous livre sa vision de cette pratique.

Philippe Bosc

Philippe Bosc est éleveur bovins viande sur la commune de Bertholène en Aveyron. Après 20 ans en semis-direct, il s'est lancé dans le SDCV il y a 4 ans. Sur sa ferme, le couvert est un outil pour pérenniser le semis-direct, il nous fait par de son expérience et des difficultés qu'il rencontre.

Jean-Christophe Bady

Jean-Christophe Bady cultive 131 ha de grandes cultures en agriculture biologique sur la commune de Ansan dans le Gers. Depuis 2012, il utilise le semis direct sous couverture végétale. La conversion à l'AB et l'introduction du SDCV l'ont conduit à modifier tout son système : diversification des cultures, non labour, implantation de couvert permanent et temporaire. Il travaille aujourd'hui « dans et avec un écosystème et plus contre ».

Aucun commentaire Ajouter un commentaire

À télécharger