Synthèses techniques

Semences paysannes et maïs population

Enjeu fondamental pour l'agriculture, semences et graines sont aujourd'hui essentielles pour assurer la sécurité alimentaire des populations humaines comme animales. Clé de voute de la biodiversité, elles sont à la source de la vie. Leur qualité, leur diversité, leur adaptabilité aux différentes contextes pédoclimatiques entraîne la réussite de leur mise en culture.

Installation de nichoirs pour contrôler les ravageurs

Il est avéré que les mésanges, les chauves-souris et la chouette effraie sont très utiles en ce qui concerne la régulation des populations de ravageurs. En effet, la mésange se nourrit de pucerons et de larves de carpocapse et n'a pas de mal à s'installer si on lui aménage des nichoirs. La chauve-souris quant à elle, se nourrit de vers de la grappe et de carpocapse et a besoin de relief pour se repérer et de gîtes pour s'installer. Et pour la chouette effraie qui se nourrit de campagnols, elle a besoin de lieux calmes et sûrs et pour y établir son nid.

Les messicoles : des plantes de service

Les plantes messicoles, ou simplement messicoles, sont des plantes annuelles à germination préférentiellement automnale ou hivernale et habitant dans les moissons. Quelques plantes vivaces typiques des moissons  sarclées sont quelquefois également considérées comme messicoles au sens large.

Le tri des semences

Le tri des semences permet de sélectionner les différents types de grains qui composent un mélange. Le triage se base sur la connaissance des différences entre les graines et les déchets, notamment leurs différences physiques. C'est avec ce savoir que se fait le réglage/calibrage des machines de tri. Deux voies permettent de trier les semences récoltées : le tri à façon (c'est-à-dire via un intermédiaire) et le tri à la ferme. Dans cette fiche technique, nous orienterons nos propos principalement vers les opérations de tri à la ferme.

Le tri des cultures associées

Cette synthèse technique est un complément de la synthèse sur le tri des semences. Certains points ne seront pas abordés ici (comme les intérêts et points de vigilances ou le matériel de tri), veuillez vous référez à la synthèse technique "tri des semences".

 

Associations de cultures

La recherche de solutions innovantes dans les systèmes de culture est un défi aussi bien chez les céréaliers, qui veulent réduire l'utilisation d'intrants, que chez les éleveurs, qui souhaitent diversifier et sécuriser les systèmes fourragers actuels. Les associations céréales / légumineuses pourraient être une piste pour une agriculture conciliant productivité, qualité et réduction des intrants dans différents systèmes de production.

Enherbement de la vigne

En quoi consiste l'enherbement de la vigne ? Quels en sont les intérêts ? A quoi faut-il être vigilant ? Quel type d'enherbement choisir ? Quelles semences ? Regards croisés de différents acteurs synthétisés.

Lutte biologique par conservation et gestion des habitats

La Lutte Biologique par Conservation et Gestion des Habitats (LBCGH) est un concept de lutte contre les ravageurs. Sa particularité est de manipuler l'environnement afin de favoriser les auxiliaires et de désavantager les ravageurs.

Les infrastructures agroécologiques sont des milieux très divers allant des prairies extensives aux haies composites en passant par les bandes fleuries et enherbées (approche "top down").

L'approche Bottom up peut se faire par de nombreuses pratiques, mais les moyens sont de travailler de façon directe ou indirecte sur la plante cultivée en jouant sur l'attractivité et l'accessibilité de la plante.

Mettre en place un pré-verger

Le pré-verger constitue un système agricole productif unique en son genre qui associe pâturage et production de fruit. Il ménage aussi des paysages identitaires, et participe à notre culture au travers des boissons de qualité qu'il génère.

Ici, les arbres sont fruitiers et associés au pâturage. Tout est fait pour valoriser les synergies entre l'animal et l'arbre. L'animal contrôle l'herbe et mange les fruits véreux. L'arbre lui fait de l'ombrage sans trop gêner la pousse d'herbe. Et au final le paysan est gagnant au travers d'une double récolte. Ces vergers de plein vent, conduits sans pesticides et riches d'une grande diversité variétales, sont à l'origine de boissons de qualité, tels que des jus de fruit, cidres ou alcools (calvados, kirsch, etc.).

Réintroduire le pâturage dans les cultures pérennes enherbées

L'association arbres et pâturage est une pratique ancestrale, mais au cours des 50 dernières années ces systèmes agroforestiers traditionnels ont subis de profondes mutations. Aujourd'hui se repose une série de questions :

Le pâturage : une alternative au désherbage chimique ? Quels sont les intérêts et points de vigilance de l'association élevage et cultures pérennes enherbées ? Les différentes configurations, les points clés de la mise en oeuvre technique.

Retrouvez également les regards croisés de Yann Symzak (agriculteur dans le Vaucluse), Jean Suau (agriculteur sur une exploitation "mixte" dans l'Ariège), Laurent Bodineau (arboriculteur dans le Puy-de-Dôme), Didier Jammes (chargé de mission Agriculture Energie Environnement à Bio de Provence Alpes Côte d'Azur), Eddy Dumbardon-Martial (conseiller agricole spécialisé dans la protection des cultures et dans la biodiversité agricole à la Martinique), Arnaud Dufils (assistant en technique de production et expérimentation végétale à l'INRA d'Avignon).

Semis-Direct sous Couverture Végétale

Mise en oeuvre technique et regards croisés d'acteurs sur les difficultés et potentiels de développement de cette pratique prometteuse.