Les pratiques agroécologiques à la loupe

Chercher les documents par objectif agroécologique

Cliquez sur les pratiques agroécologiques ci-dessous pour visualiser les documents associés : extraits de témoignages d'agriculteurs (textes et vidéos), synthèses techniques SOLAGRO, articles et ouvrages ressources, blog des agriculteurs
Couverts végétaux

Témoignage vidéo de Jean et Cyril HAMOT (Grandes Cultures - 32220 - Montadet)

Jean Hamot nous explique comment il s'est lancé dans les couverts végétaux dans un système fonctionnant déjà en techniques culturales simplifiées. Retrouvez d'autres vidéos concernant l'exploitation de Jean et Cyril Hamot et d'autres sur le site www.osez-agroecologie.org

Témoignage vidéo de Alain et Didier DAGUZAN (Grandes cultures avec un atelier bovins viande - 32270 - Crastes)

La gestion de l'enherbement et de la fertilité des sols, c'est le nerf de la guerre pour les systèmes en AB sans apports organiques. Vous découvrirez dans cette vidéo la stratégie de Alain Daguzan et l'importance de combiner différentes approches (rotation, désherbage mécanique et manuel). Comment gérer la destruction d'un couvert de féverole – navette : la réponse en image !  

Témoignage vidéo de Claire et Yann SAUVAIRE (Plantes aromatiques en AB - 04410 - Saint-Jurs)

Yann Sauvaire nous explique comment il gère ses couvert inter rang dans sa ferme, quelles sont les difficultés rencontrées et comment il essaye de s'adapter. Retrouvez son témoignage complet ici

Témoignage vidéo de Guillaume JOUBERT (Grandes cultures, agriculture de conservation, maraîchage - 83560 - Vinon-sur-Verdon)

Guillaume nous détaille ses couverts et comment il gère sa rotation tout au long des années.

Maraichage et santé des sols : Comment adapter ses pratiques en maraichage (AB) pour maintenir son sol en bonne santé ?

Dans le cadre d'Osez l'Agroécologie (OSAE), Solagro a organisé un webinaire sur la santé des sols et les pratiques associées en maraichage bio. Dans ce webinaire nous avons abordé les différents leviers et freins techniques à différentes échelles pour maintenir un sol en bonne santé. Avec les témoignages de Pierre Besse, maraicher bio sur sol vivant (31 870, Lagardelle sur Lèze) et Yann Boulestreau, doctorant INRAe Avignon Écodéveloppement, ITAB, ADEME (Gestion durable des bioagresseurs telluriques en maraîchage de la parcelle au territoire).

Semis-Direct sous Couverture Végétale

Mise en oeuvre technique et regards croisés d'acteurs sur les difficultés et potentiels de développement de cette pratique prometteuse.
 

Au somaire de cette synthèse technique :

Extrait du témoignage de Roger et Denis BEZIAT (Grandes cultures - 31810 - Vénerque)

Les Couverts intermédiaires ont été introduits dans les années 2000, en parallèle de l'adoption des Techniques Culturales Simplifiées (TCS) et des essais réalisés en Semis-Direct (SD). Les objectifs des agriculteurs sont d'améliorer la structure des sols et de les protéger contre l'érosion.

Lire la version en ligne Télécharger la version PDF

Extrait du témoignage de Alain et Didier DAGUZAN (Grandes cultures avec un atelier bovins viande - 32270 - Crastes)

Les premiers couverts végétaux ont été mis en place en 2009 suite à une formation agronomique. Si leur gestion est plus délicate en AB du fait de la destruction mécanique (notamment sur sols argilo-calcaires), elle est très bien maitrisée par les agriculteurs grâce à plusieurs années d'expérimentations.

Lire la version en ligne Télécharger la version PDF

Extrait du témoignage de Jean et Cyril HAMOT (Grandes Cultures - 32220 - Montadet)

Jean Hamot teste différents couverts depuis le passage aux Techniques Culturales Simplifiées (TCS), afin de trouver ceux qui sont les plus adaptés. Après avoir démarré avec des couverts en mélange (féverole, vesce, avoine), il privilégie désormais les couverts de légumineuses.

Lire la version en ligne Télécharger la version PDF

Extrait du témoignage de Jack et Kévin DE LOZZO (Polyculture-élevage - 32130 - Noilhan)

« Le sol doit être toujours couvert avec ce qui est désiré, pour ne pas avoir l'indésirable ». Jack vise une couverture permanente du sol : par les cultures et par les couverts, imbriqués à un moment donné de leur cycle. Un tiers de l'assolement est constitué de cultures semées dans un couvert vivant, un tiers est constitué de couverts végétaux associés (cultures intermédiaires), un dernier tiers est occupé par une couverture prairiale destinée à l'élevage.

Lire la version en ligne Télécharger la version PDF

Extrait du témoignage de Jean-Baptiste CARRIE (Bovins viande IGP Veau de l'Aveyron et du Ségala - 12270 - LUNAC)

Depuis 3 ans, des couverts végétaux sont implantés entre les céréales d'hiver et les méteils. Certains ont été choisis pour leur fonction engrais vert, d'autres sont valorisés en intercultures fourragères.

Lire la version en ligne Télécharger la version PDF

Extrait du témoignage de Nicole et Pierre Besse (Maraîchage diversifié - 31870 - Lagardelle sur Lèze)

Lire la version en ligne Télécharger la version PDF

Extrait du témoignage de Laurent et Nathalie PAUL (Grandes cultures - 31290 - Montclar-Lauragais)

Lire la version en ligne Télécharger la version PDF

Extrait du témoignage de Exploitation du lycée agricole d'Auzeville (Grandes cultures - 31326 - Castanet-Tolosan)

Lire la version en ligne Télécharger la version PDF

Extrait du témoignage de Marc LEFEBVRE (Grandes cultures, pomme de terre de consommation, légumes plein champ - 62340 - Guînes)

Lire la version en ligne Télécharger la version PDF

Extrait du témoignage de Lucie RAYMOND, Virginie GUYOT et Julien SERRE (Maraichage diversifié - 31220 - Martres Tolosane)

Lire la version en ligne Télécharger la version PDF

Extrait du témoignage de Guillaume JOUBERT (Grandes cultures, agriculture de conservation, maraîchage - 83560 - Vinon-sur-Verdon)

Lire la version en ligne Télécharger la version PDF

Retour sur le webinaire : Adapter ses pratiques en maraichage bio pour maintenir un sol en bonne santé

Le webinaire du 18 mars 2021 organisé par OSAE, portait sur la santé des sols et les pratiques associées en maraichage bio. Nous nous sommes intéressés aux différents leviers et freins techniques à différentes échelles pour maintenir un sol en bonne santé. C'est avec plus de 200 participants que nous avons pu partager nos connaissances.

Retour sur le webinaire : les semis-direct sous couvert en grandes cultures

Le webinaire du 18 décembre 2020 organisé par OSAE, portait sur les semis-direct sous couvert en grandes cultures : Comment diminuer l'utilisation des herbicides avec le semis-direct sous couvert en grandes cultures ? Nous nous sommes intéressés aux différents leviers à mettre en place pour diminuer l'utilisation d'herbicides voire les supprimer avec le semis direct sous couvert en grandes cultures.

Comment les plantes prennent le contrôle du sol?

La fertilité des sols est une notion particulièrement complexe. Luc Abbadie, professeur à la Sorbonne nous dévoile sa vision du sol vivant et le rôle clef jouée par les champignons symbiotiques. Le sol est un milieu extrêmement riche en organismes vivants. 1 gramme de sol contient plusieurs centaines de millions de bactéries et d'archées, et plusieurs centaines de mètres d'hyphes mycéliens, mais aussi des protozoaires, des vers de terre, des larves et des invertébrés.

Article de blog de Roger et Denis BEZIAT du 05/09/2015

c'est la rentrée !!
et oui ,c'est la rentrée   quelques infos sur ce qui de passe dans les champs ,apres quelques jours de vacances ....   suite aux moissons ,nous avons implanté nos couverts vegetaux 76 [...]

Article de blog de Roger et Denis BEZIAT du 05/09/2015

sorgho fourrager sur blé tendre
28 juin  sur les 20 ha de blé tendre (photo 26 juillet)   implantation d'un melange de sorgho fourrager (3 variétés),avec un soupçons de sarrasin  soit 17kg /ha suite au [...]

Article de blog de Roger et Denis BEZIAT du 05/09/2015

melange de couvert sur blé dur
sur le precedent blé dur (28 ha)semis du 13 juillet  semis ,broyage ,roulage  15 jours apres la moisson photo 26 juillet les conditions ont évoluer et c'est tres sec,nous avons [...]

Article de blog de Roger et Denis BEZIAT du 05/09/2015

complements de legumineuse
c'est nouveaux sur la ferme cette année (photo 26 juillet) nous avons implanter un mélange de pois proteagineux et de pois chiches sur les chaumes de colza (28ha)   100 kg /ha  [...]

Article de blog de Alain et Didier DAGUZAN du 07/03/2016

Alain Daguzan dans la France Agricole
Jongler avec les rotations en grandes cultures bio. Découvrez l'article de Florence Jacquemoud dans la France Agricole sur l'expérience de Alain Daguzan. 

Autres ressources

On remet le couvert !
Brochure de synthèse de la 4ème édition du colloque Couverts végétaux, travail superficiel du sol et semis-direct. 12 décembre 2014.
Gabb32, Arbre et Paysage 32, 2015, 32 p.

Couverts végétaux
Les fiches thématiques : Des agriculteurs bio partagent leurs expériences.
FRAB Midi-Pyrénées, 2012. 4p.

Agriculture du Carbone
Couverts végétaux, Techniques superficielles, Agriculture Biologique et Agroforesterie. Synthèse des rencontres entre agriculteurs du Sud-Ouest. 10 février 2012 à Auch et 31 juillet 2012 à Marciac.
Gabb32, Terre en Sève, GAIA, arbre et paysage 32.

Screening de légumineuses pour couverts végétaux : développement des biomasses et fixation azotée.
Gebhard
 C-A, 2012. Haute école des sciences agronomiques, forestières et alimentaires, HAFL, CH-3052 Zollikofen

Guide de la nouvelle agriculture sur Sol Vivant : L'agriculture de conservation
Sans labour avec couverts, légumineuses et rotations.
D Soltner, 2015. Collection Sciences et techniques agricoles. 120 p.

Les cultures intermédiaires pour une production agricole durable
Cet ouvrage est la synthèse d'une étude réalisée par 16 chercheurs de diverses disciplines. L'étude, qui s'appuie sur une analyse bibliographique et sur l'utilisation de simulations, démontre l'efficacité des CIPAN dans la plupart des situations. Elle évalue le niveau d'efficacité « piège à nitrates » en fonction des contextes pédoclimatiques et des pratiques, et dresse le bilan des éventuels impacts négatifs et des autres services écosystémiques : réduction de l'érosion hydrique, séquestration de carbone, impact sur les gaz à effet de serre, contribution au contrôle des adventices, maladies et ravageurs, etc.
Justes E., Beaudoin N., Bertuzzi P., Charles R., Constantin J., Dürr C., Hermon C., Joannon A., Le Bas C., Mary B., Mignolet C., Montfort F., Ruiz L., Sarthou J.P., Souchère V., Tournebize J., Savini I., Réchauchère O. Ed Quae, Collection Matière à débattre et à décider (2013).

Engrais verts et fertilité des sols
Sujets abordés : connaissances essentielles en agronomie, importance des systèmes radiculaires, impact des engrais verts sur les sols et les cultures, choix des espèces dans les couverts....
Joseph Pousset, Editions France Agricole, 2011.

Enherbement du rang et / ou de l'inter-rang

Témoignage vidéo de Philippe GARLENQ, Nicolas MAURY, Dorian LAUZUN ( - 12640 - Rivière sur Tarn)

La gestion de l'enherbement de l'inter-rang s'intègre dans une approche globale de réduction des intrants sur l'exploitation des Vergers de l'Aveyron (espèces résistantes à la tavelure, confusion sexuelle, nichoirs à mésange). Implanté dans un premier temps pour s'affranchir des phénomènes érosifs, l'enherbement apporte de nombreux bénéfices agronomiques et sociaux (confort de travail, gain de temps).

Témoignage vidéo de Catherine et Baptiste CARRIÈRE PRADAL (Viticulture AOC - 34290 - Servian)

Les avantages de l'enherbement inter-rang sont multiples : maintien de l'humidité,  préservation de la qualité de l'eau, facilité de mises en œuvre. La vidéo détaille la gestion de l'enherbement par les viticulteurs.

Témoignage vidéo de Philippe et Bernard DELMAS & Cyril PACHON ( - 30310 - Vergèze)

Découvrez cette technique facile à mettre en œuvre et efficace, permettant de préserver la ressource en eau !

Témoignage vidéo de Laurent ESCAPA, Hervé LEVANO et Valérie REIG (Viticulture AOC Banyuls et Collioure - 66650 - Banyuls sur mer)

Le treuil est utilisé pour tracter un cultivateur à 4 dents avec réglage de la largeur et de la hauteur de travail ainsi que du dévers. Le cultivateur est passé dans le sens de la pente de bas en haut puis dans la diagonale. Selon les parcelles, 2 à 6 passages sont réalisés chaque année. Dans les vignes taillées en gobelet, le cultivateur passe à quelques millimètres des ceps de vigne et assure un désherbage précis. Le câble utilisé est résistant à 1500 kg de traction.

Témoignage vidéo de Bruno DUNAND (Oléiculture - 13520 - Maussane)

Bruno Dunand nous explique qu'il pratique l'enherbement sur le rang et l'inter-rang pour fertiliser le sol et réintroduire l'équilibre ravageurs et auxiliaires. Il retrouve en flore spontanée de l'asphodèle, la laitue des vignes, du fenouil... Autant de plantes hôtes pour les auxiliaires tels que les parasitoïdes de la mouche de l'olivier : https://www.herbea.org/fr/fiches/91/Fenouil. 

Extrait du témoignage de Alex FRANC (Arboriculture-Grandes cultures - 09700 - Saint-Quirc)

Le verger des parents d'Alex Franc était déjà enherbé de façon permanente sur le rang et l'inter-rang avec de la fétuque. Le nouveau verger est aussi enherbé.

Lire la version en ligne Télécharger la version PDF

Extrait du témoignage de Philippe GARLENQ, Nicolas MAURY, Dorian LAUZUN ( - 12640 - Rivière sur Tarn)

Lire la version en ligne Télécharger la version PDF

Extrait du témoignage de Christophe BOUSQUET ( - 11100 - Narbonne)

Lire la version en ligne Télécharger la version PDF

Extrait du témoignage de Catherine et Baptiste CARRIÈRE PRADAL (Viticulture AOC - 34290 - Servian)

Lire la version en ligne Télécharger la version PDF

Extrait du témoignage de Philippe et Bernard DELMAS & Cyril PACHON ( - 30310 - Vergèze)

Lire la version en ligne Télécharger la version PDF

Extrait du témoignage de Laurent ESCAPA, Hervé LEVANO et Valérie REIG (Viticulture AOC Banyuls et Collioure - 66650 - Banyuls sur mer)

Lire la version en ligne Télécharger la version PDF

Extrait du témoignage de Claire et Yann SAUVAIRE (Plantes aromatiques en AB - 04410 - Saint-Jurs)

Lire la version en ligne Télécharger la version PDF

Extrait du témoignage de Bruno DUNAND (Oléiculture - 13520 - Maussane)

Lire la version en ligne Télécharger la version PDF

Enherbement dans les vergers

L'enherbement dans les vergers constitue une pratique agroécologique importante tant dans les vergers conventionnels que biologiques. Celui-ci pose la question de la concurrence hydrique et minérale avec les arbres. Mais il permet de limiter les risques d'érosion et de favoriser les auxiliaires des cultures.

Entretien des éléments fixes du paysage

Extrait du témoignage de Christophe BOUSQUET ( - 11100 - Narbonne)

Lire la version en ligne Télécharger la version PDF

Extrait du témoignage de Frédéric et Suzanne Bossoutrot (Production d’animaux reproducteurs et engraissement (label rouge) Race Limousine - 19700 - lagraulière)

Lire la version en ligne Télécharger la version PDF

Les infrastructures-agroécologiques

Description et intérêts des infrastructures agroécologiques dans le paysage de nos exploitations. Présentation d'initiatives innovantes dans différentes régions françaises.
Solagro, 2009, 15 p.

Autres ressources

Protection agroécologique des cultures
Herbea, aux côtés de l'Université Virtuelle de l'AgroEcologie (UVAE) et du module sur les espèces invasives, lutte biologique et gestion agroécologique sur l'île de La Réunion (IBAR), ont fait l'objet d'un sous-chapitre "Se former autrement : développement de l'autoformation et de l'outil numérique", dans l'ouvrage Protection agroécologique des cultures.
A. Ratnadass, J-P. Deguine, C. Gloanec, P. Laurent et J-N Aubertot. 2016, éditions QuAE, collection Savoir-faire

Implantation d'IAE multi-espèces

Comment favoriser les auxiliaires de cultures sur mon exploitation ?

Regards croisés d'acteurs sur la lutte biologique par conservation des habitats : formateurs, chercheurs, agriculteurs échangent sur les aménagements paysagers et les pratiques agricoles favorables. Pour en savoir plus : http://www.herbea.org/

Témoignage vidéo de Alex FRANC (Arboriculture-Grandes cultures - 09700 - Saint-Quirc)

Découvrez dans cette vidéo comment l'aménagement du verger de pommes a été réfléchi pour offrir des habitats variés aux pollinisateurs sauvages mais également aux prédateurs et parasitoïdes du carpocapse et des pucerons. Alex nous explique avec passion à quel point la proximité de la proie avec ses prédateurs et la diversité des auxiliaires sont essentielles pour un verger sain et de qualité : haies multi-espèces et multi-strates (noisetier, merisier…), bandes fleuries (bourrache, œillets, ombellifères), zone enherbée naturellement, filet Alt'Carpo… Le tout dans un esprit gagnant-gagnant ! Dates de tournage : 19 et 27 mai et 10 juin 2016.

Témoignage vidéo de Caroline Carette et Benoit Roziere (Lait AOP Laguiole - 12460 - Saint Amans des Cots)

Benoit ROZIÈRE nous montre ses bocages, comment il les protège et leur utilité au quotidien dans la ferme. Retrouvez son témoignage complet ici

Extrait du témoignage de Alex FRANC (Arboriculture-Grandes cultures - 09700 - Saint-Quirc)

Depuis son installation, Alex Franc a implanté des IAE à proximité de ses vergers. Ces IAE constituent un des moyens de réguler les ravageurs dans ces parcelles mais aussi de favoriser les insectes pollinisateurs.

Lire la version en ligne Télécharger la version PDF

Extrait du témoignage de Exploitation du lycée agricole d'Auzeville (Grandes cultures - 31326 - Castanet-Tolosan)

Lire la version en ligne Télécharger la version PDF

Extrait du témoignage de Catherine et Baptiste CARRIÈRE PRADAL (Viticulture AOC - 34290 - Servian)

Lire la version en ligne Télécharger la version PDF

L'efficacité des bandes fleuries et des haies à contrôler les ravageurs des cultures et accroître la pollinisation

Pas moins de 44 chercheurs de presque tous les continents, emmenés par un chercheur suisse d'Agroscope, Matthias Albrecht, ont regroupé leurs connaissances actuelles sur l'efficacité des bandes fleuries et des haies à contrôler les ravageurs et accroitre la pollinisation des cultures adjacentes.  35 études ont été ainsi analysées dont 18 sur le contrôle biologique des cultures et 17 sur le service de pollinisation avec 529 parcelles suivies.

La Région Nouvelle Aquitaine propose un financement public pour la mise en place d'IAE

« Dans le cadre du Plan de Compétitivité et d'Adaptation des Exploitations Agricoles (PCAE), la Région Nouvelle Aquitaine propose un Appel à Projets « Infrastructures Agro-écologiques » offrant un financement public pour la mise en place d'infrastructures agro-écologiques et la mise en défens des berges des cours d'eau ou des points d'eau.

Agir pour la protection des oiseaux des plaines agricoles

Le Centre d'Etudes Biologiques de Chizé avec l'équipe pilotée par Vincent Bretagnolle (CNRS) agit depuis 30 ans pour la protection des oiseaux des plaines agricoles. Ils viennent de réaliser une vidéo qui présentent quelques actions que les agriculteurs et les habitants peuvent mettre en place

Dans les zones de grandes cultures, consacrer 8% de la surface agricole à des bandes fleuries permet de maintenir le rendement global grâce à un meilleur service écologique

Richard Pywell et ses collègues du Centre anglais de recherche en écologie et hydrologie ont mis en évidence l'intérêt de l'intensification écologique dans les zones intensives de grandes cultures en consacrant 3 à 8% des surfaces des parcelles à la biodiversité au travers de semis de mélanges fleuris. La surface dédiée à supporter les services écologiques de pollinisation et de lutte biologique, n'entraîne au final pas de perte de rendement global et de marge brute sur une rotation de 5 ans grâce notamment à l'amélioration du rendement de la féverole par une meilleure pollinisation.  

Comment choisir et gérer ses infrastructures agroécologiques pour favoriser la lutte biologique par conservation

Plusieurs chercheurs entrainés par un anglais, John Holland, ont réalisé une synthèse de 152 études menées en Europe qui reliaient les IAE, la présence d'auxiliaires des cultures, et le contrôle des ravageurs dans les cultures adjacentes. 7 types d'IAE ont été étudiées : les lisières de bois et les haies, les bosquets, les bandes enherbées, les bandes fleuries, les bordures de céréales non traitées, les couverts implantés dans les cultures et les prairies naturelles extensives.

Les sols bio sont plus vivants : 21 ans d’essai longue durée sur la conduite en bio et en conventionnel menés par le FIBL en Suisse dans leur station près de Bâle

Cet essai longue durée confirme que la conduite en bio améliore la fertilité des sols et la biodiversité mais apporte de nombreuses autres informations. 5 conduites ont été comparées : biodynamique, agro-biologique, conventionnel avec fumure, minéral et sans fumure avec 5 rotations de 7 ans qui se sont succédées : Pomme de terre/blé d'automne/choux blanc ou betterave rouge ou soja/orge d'automne/prairies artificielles pendant 2 ans. Des couverts ont aussi été mis en place.

Des nichoirs pour les chouettes effraies

24 agriculteurs des Geda du Motreuillois et du Haut-Pays ont installé des nichoirs à chouette effraie à installer sur leurs exploitations. Cette opération a débuté en 2018 dans le Cambrésis : en installant des nichoirs, des éleveurs offrent des lieux de refuge et de nidification aux chouettes.

Les infrastructures-agroécologiques

Description et intérêts des infrastructures agroécologiques dans le paysage de nos exploitations. Présentation d'initiatives innovantes dans différentes régions françaises.
Solagro, 2009, 15 p.

Arbres et eaux : le rôle des arbres champêtres

L'arbre champêtre constitue un des éléments essentiels qui caractérisent le paysage de nombre de régions : mirabelliers alignés de Lorraine, ragosses de Bretagne, pré-bois du haut-Jura, amandiers du plateau Valensole... au milieu des champs de lavande... sans parler des pommiers de Normandie.
32p, 2008

Arbres et biodiversité : Le rôle des arbres champêtres

La préservation des paysages, la qualité des produits, la protection des consommateurs et de l'environnement constituent autant d'enjeux nouveaux pour les agriculteurs.
28p, 2002

Arbres et paysages : la place des arbres champêtres

Au delà de ses contributions pour une agriculture respectueuse de l'environnement, l'arbre champêtre, cultivé par le paysan dans ses champs, s'est imposé dans notre culture.
32 p, 2005,

Article de blog de Laurent et Nathalie PAUL du 01/07/2016

Retour sur la formation auxiliaires de culture
Une dizaine de personnes étaient présentes sur la ferme de Laurent et Nathalie Paul pour en connaître davantage sur les bandes fleuries et leurs intérêts vis à vis des auxiliaires des cultures. Le [...]

Autres ressources

Protection agroécologique des cultures
Herbea, aux côtés de l'Université Virtuelle de l'AgroEcologie (UVAE) et du module sur les espèces invasives, lutte biologique et gestion agroécologique sur l'île de La Réunion (IBAR), ont fait l'objet d'un sous-chapitre "Se former autrement : développement de l'autoformation et de l'outil numérique", dans l'ouvrage Protection agroécologique des cultures.
A. Ratnadass, J-P. Deguine, C. Gloanec, P. Laurent et J-N Aubertot. 2016, éditions QuAE, collection Savoir-faire

Biodiversité et régulation des ravageurs en arboriculture fruitière
Cet ouvrage présente d’abord des notions d’agroécologie pour se focaliser ensuite sur la régulation des ravageurs des vergers par leurs ennemis naturels, axe principal des travaux engagés par le Ctifl depuis plusieurs années. Il propose également des méthodes de suivi et de diagnostic de la biodiversité dans les exploitations, associé à un fascicule d’aide à l’identification des principaux ordres et familles d’arthropodes des vergers. Le rôle des infrastructures agro-écologiques et les principes de la lutte biologique par conservation sont abordés avec des conseils de mise en œuvre et de gestion.
Jean-Michel RICARD (Ctifl) - Alain GARCIN (Ctifl) - Michel JAY (Ctifl) - Jean-François MANDRIN (Ctifl) . Novembre 2012. 472 p

Techniques culturales simplifiées

Extrait du témoignage de Jean et Cyril HAMOT (Grandes Cultures - 32220 - Montadet)

Ayant la volonté de s'investir dans l'agriculture de conservation, Jean Hamot modifie profondément son système en introduisant simultanément les Techniques Culturales Simplifiées (TCS) et les Couverts Végétaux. Ils sont préalablement testés sur de petites surfaces pour en maîtriser la technicité. Le Semis-Direct est ensuite introduit et utilisé pour l'implantation du blé et du soja.

Lire la version en ligne Télécharger la version PDF

Autres ressources

On remet le couvert !
Brochure de synthèse de la 4ème édition du colloque Couverts végétaux, travail superficiel du sol et semis-direct. 12 décembre 2014.
Gabb32, Arbre et Paysage 32, 2015, 32 p.

Des techniques culturales simplifiées pour protéger le sol et économiser l'énergie
ADEME, 2015, 10 p.

Carbone organique des sols. L'énergie de l'agroécologie, une solution pour le climat
Collectivités territoriales et monde agricole.
Connaître et agir. 15 p. ADEME, 2014

Agriculture du Carbone
Couverts végétaux, Techniques superficielles, Agriculture Biologique et Agroforesterie. Synthèse des rencontres entre agriculteurs du Sud-Ouest. 10 février 2012 à Auch et 31 juillet 2012 à Marciac.
Gabb32, Terre en Sève, GAIA, arbre et paysage 32.

Guide de la nouvelle agriculture sur Sol Vivant : L'agriculture de conservation
Sans labour avec couverts, légumineuses et rotations.
D Soltner, 2015. Collection Sciences et techniques agricoles. 120 p.

Semis-direct

Témoignage vidéo de Roger et Denis BEZIAT (Grandes cultures - 31810 - Vénerque)

Cette vidéo vous permet de découvrir un semis direct de sorgho dans des chaumes de blé suivi d'un broyage réalisé en août 2014. Réglage du semoir, densité de semis, conditions du sol, vous saurez tout !

Témoignage vidéo de Philippe et Bernard DELMAS & Cyril PACHON ( - 30310 - Vergèze)

Philippe Delmas se lance dans l'expérimentation de l'enherbement inter-rang de ses vignes dans les années 2010. Il investit plus récemment dans un semoir à semis-direct en cherchant à favoriser la vie du sol et à gagner en autonomie sur l'azote.

Extrait du témoignage de Roger et Denis BEZIAT (Grandes cultures - 31810 - Vénerque)

Le passage au Semis-Direct (SD) sur l'ensemble des cultures a nécessité 10 années et s'est fait après la maîtrise du travail superficiel du sol, de la nouvelle succession culturale et des couverts végétaux.

Lire la version en ligne Télécharger la version PDF

Extrait du témoignage de Guillaume JOUBERT (Grandes cultures, agriculture de conservation, maraîchage - 83560 - Vinon-sur-Verdon)

Lire la version en ligne Télécharger la version PDF

Article de blog de Roger et Denis BEZIAT du 01/02/2016

Article dans la France Agricole : Gaz à effet de serre en émettre moins pour gagner plus
 

Autres ressources

On remet le couvert !
Brochure de synthèse de la 4ème édition du colloque Couverts végétaux, travail superficiel du sol et semis-direct. 12 décembre 2014.
Gabb32, Arbre et Paysage 32, 2015, 32 p.

Carbone organique des sols. L'énergie de l'agroécologie, une solution pour le climat
Collectivités territoriales et monde agricole.
Connaître et agir. 15 p. ADEME, 2014

Semis-direct sous couverture végétale

Témoignage vidéo de Jean et Cyril HAMOT (Grandes Cultures - 32220 - Montadet)

Découverte des modalités de mise en œuvre d'un semis-direct de cultures de printemps dans un couvert végétal vivant : préparation du semoir et adaptation du matériel, conditions et densité de semis, choix et intérêt du couvert végétal de féverole,… Les retombées positives sont nombreuses : amélioration de la vie du sol, diminution des consommations d'engrais et de carburants.  

Le semis direct sous couvert : comment diminuer l'utilisation des herbicides

Guillaume Joubert nous explique comment il pratique le semis direct sous couvert et quels avantages agroécologiques il en tire.

Extrait du témoignage de Amandine et Nicole BREQUE (Bovins viande et grandes cultures - 31430 - Saint-Araille)

Lire la version en ligne Télécharger la version PDF

Extrait du témoignage de Marc LEFEBVRE (Grandes cultures, pomme de terre de consommation, légumes plein champ - 62340 - Guînes)

Lire la version en ligne Télécharger la version PDF

Article de blog de Philippe GUICHARD du 16/02/2017

Sortie de la luzerne malgrè le froid du mois de janvier

Autres ressources

On remet le couvert !
Brochure de synthèse de la 4ème édition du colloque Couverts végétaux, travail superficiel du sol et semis-direct. 12 décembre 2014.
Gabb32, Arbre et Paysage 32, 2015, 32 p.

Manuel pratique du semis direct à Madagascar - Volume I Chapitre 1 : Principes et fonctionnement du semis direct sur couverture végétale permanente
Ouvrage de vulgarisation sur principes fonctionnement SCV : litières, biodiversité fonctionnelle, activité biologique; comparaison systèmes conventionnels pour et SCV sur dynamique MO, fertilité, contrôle herbicide, santé plantes.
32 p. publication : 2009

Manuel pratique du semis direct à Madagascar - Volume I Chapitre 2 La gestion des écosystèmes cultivés en semis direct sur couverture végétale permanente
Manuel de gestion des SCV sur couvertures vivantes ou mortes, visant la production de biomasse grâce à des successions et associations de cultures ayant un rôle de pompe biologique, améliorant structure et fertilité sol, et recherchant l'intégration agriculture/élevage. ...
32 p. Publication 2009

Semis sous couverture végétale

Témoignage vidéo de Philippe GUICHARD (Grandes Cultures - 47440 - Pailloles)

De l'implantation de la luzerne au triage des graines, vous saurez tout sur les semis de blé dans la luzerne vivante. Les intérêts de cette pratique : des interventions très limitées (semis et récolte !), un gain de fertilité, et des blés de qualité à fort taux de protéines.  

Semis-Direct sous Couverture Végétale

Mise en oeuvre technique et regards croisés d'acteurs sur les difficultés et potentiels de développement de cette pratique prometteuse.
 

Au somaire de cette synthèse technique :

Extrait du témoignage de Philippe GUICHARD (Grandes Cultures - 47440 - Pailloles)

La culture du blé et des céréales d'hiver à pailles hautes (seigle et grand épeautre) sous luzerne vivante est pratiquée depuis plus de 10 ans sur la ferme, sur près de 20 % de sa surface.

Lire la version en ligne Télécharger la version PDF

Quinzaine de l'agroécologie 2021 : 5 Visites de ferme

Solagro organise la 3ème édition de la Quinzaine de l'agroécologie du 4 au 15 octobre 2021. 5 visites de fermes en Occitanie, Nouvelle Aquitaine et Provence-Alpes-Côte d'Azur, pour échanger avec les agriculteurs du réseau Osaé-Osez l'agroécologie et découvrir des exemples de systèmes et de pratiques variées en agroécologie.   Page de l'événement Programme téléchargeable

Article de blog de Philippe GUICHARD du 20/04/2016

10 avril - Floraison du pois protéagineux à destination de l'alimentation humaine
Expérimentation de pois protéagineux sur couverts d'orge d'hiver sur une partie de la parcelle et blés mélange semences paysannes sur l'autre partie. A suivre si différence à la récolte.

Article de blog de Philippe GUICHARD du 20/04/2016

21 février - Bourgeonnement de la luzerne

Article de blog de Philippe GUICHARD du 20/04/2016

21 février 2016 - Blés bios de semences paysannes sur luzerne vivante

Article de blog de Philippe GUICHARD du 14/12/2017

Semis blés bio pop sur luzerne vivante 2017

Autres ressources

Carbone organique des sols. L'énergie de l'agroécologie, une solution pour le climat
Collectivités territoriales et monde agricole.
Connaître et agir. 15 p. ADEME, 2014

Guide de la nouvelle agriculture sur Sol Vivant : L'agriculture de conservation
Sans labour avec couverts, légumineuses et rotations.
D Soltner, 2015. Collection Sciences et techniques agricoles. 120 p.