Agroforesterie

LA DÉMARCHE

Le point de démarrage de la pratique d'agroforesterie a été l'implication de Marc Lefebvre dans le projet AgriCoBio (Agriculture et Corridors Biologiques), initié en 2010 par le PNR Caps de Marais d'Opale. L'objectif de ce projet était double : étudier la biodiversité, son implantation sur le territoire et son interaction avec la production agricole, et étudier la fonctionnalité des corridors écologiques créés.  Le parcellaire de l'exploitation de Marc Lefebvre a été central dans le projet, particulièrement intéressant dans sa localisation (trame vert et bleue) et dans sa structure (50ha d'un seul bloc). Il est situé entre la forêt et le marais de Guînes. Sur les parcelles engagées, « site atelier » du projet, 3h de bandes fleuries et 2300m de haies ont été plantés en 2010 (haies arbustives, haies libres arborescentes, haies étagées).

 

Tableau récapitulatif des espèces plantées dans le cadre du projet AgriCoBio

Haies arbustives

Haies libres arborescentes

Haies étagées

 Néflier

 Bourdaine

 Eglantier

 Viorne Obier

 troène d'Europe

 Nerprun purgatif

 Viorne Lantane

 Fusain d'Europe

 Noisetier

 Êrable Champètre

 Pommier sauvage

 Cornouiller Sanguin

 

Fusain d'Europe

Charme

Houx

Viorne Obier

Noisetier

Troène d'Europe

Cornouiller Sanguin

Chêne Sessile

Frêne

Prunellier

Merisier

Erable Champêtre

Bourdaine

Bourdaine

Charme

Chêne sessile

Cornouiller sanguin

Eglantier         

Erable champêtre       

Frêne

Fusain d'Europe

Nerprun purgatif

Néflier

Noisetier         

Troène d'Europe

Viorne obier

Suite au projet, Marc Lefebvre s'est posé la question de la valorisation de ces infrastructures agro-écologiques. Ses visites de terrain et rencontres le mènent à remplacer les bandes fleuries par des rangées d'arbres et il se lance dans un projet d'agroforesterie.

Parcelles en agroforesterie EARL Lefebvre

Un premier site de 19,29 ha est planté en 2012 : 700 arbres, 2200 arbustes de bourrage

En 2013, 13,32ha sont plantés en agroforesterie, en intégrant cette fois-ci des taillis à courte rotation destinés à fournir de la biomasse pour les cultures (BRF) : 700 arbres, 2200 arbustes de bourrage, 569 taillis courte rotation.

En 2014, 17,57ha sont plantés, avec encore une nouveauté: la plantation d'arbres fruitiers afin d'attirer davantage de pollinisateurs, en plus de produire des fruits (1034ml haies brise vent, 447 arbres, 124 arbres fruitiers, 2000 taillis courte rotation.

Le projet pour 2018 de planter 3 rangées de taillis courte rotation dans une parcelle de 5ha avec pour objectif principal la production de BRF dans une perspective d'auto-fertilité des sols (cf en rose sur la photographie aérienne plus haut). Le broyat sera laissé sur la parcelle.

 

Entre 2012 et 2014, une surface totale de 50,09ha est plantée en agro-foresterie, avec :

  • 4774 arbustes (haies brise vent)
  • 1971 arbres agroforestiers dont 124 arbres fruitiers
  • 4300 arbustes de bourrage
  • 2568 taillis courte rotation

Mode de plantation (cf schéma à partir de la photographie aérienne plus haut)

  •  Une haie brise-vent est implantée au niveau des côtés nord-ouest et sud-est
  •  Les rangées d'arbres sont plantées sur un axe nord-est – sud-ouest :

o   espacées de 51m

o   1 arbre tous les 4m

o   3 arbustes « de bourrage » entre chaque arbre

Le financement et la réalisation

Le coût total des 3 projets a été de 37 540 €, supporté à 70% pour les arbres par le FEADER (Fond Européen Agricole pour le Développement Rural) et pour les arbustes par le PNR (Parc Naturel Régional) à 80%.

A chaque projet de plantation, des essences locales d'arbres ont été choisies en étroite coopération avec le PNR (Parc naturel Régional) afin de prévoir leur exploitation en tant que bois d'oeuvre. La plantation des petits sujets a été effectuée par les exploitants, une entreprise spécialisée à été mandatée pour le sous solage et l'implantation des arbres agroforestiers et les fruitiers.

Marc Lefebvre a également bénéficié des conseils de Véronique Sarthou grâce à une formation et une étude réalisée en 2014 (Expertise sur la potentialité d'accueil de la faune auxiliaire et proposition de renforcement sur 3 exploitations du groupe d'agriculteurs du projet agro-écologie).

Blé dans parcelles d'agroforesterie

 

LES SAVOIRS AGROÉCOLOGIQUES

Choix des parcelles :

  • parcelles en propriété
  • orientation favorable
  • structure :
    • une haie brise-vent pour protéger
    • choix de l'orientation par rapport aux vents dominants
    • arbustes de bourrage entre les arbres
    • espacement de 51m pour le passage du tracteur
  • implantation
    • installation de perchoirs pour éviter que les corbeaux se posent sur les jeunes branches
    • protection des jeunes plants : filets

Le choix de la conduite en « haut-jet » est aujourd'hui questionné par Marc à cause des vents forts et des problèmes de gibier. La conduite en arbre têtard serait peut être plus pertinente.

 

« L'agroforesterie, bien que très récente sur l'exploitation, interpelle : les promeneurs, les chasseurs et beaucoup d'utilisateurs du territoire s'interrogent et me font part de leur « curiosité ». Il semblerait que nous détenions là un moyen très efficace de renvoyer une image plus positive l'agriculture. » dossier « trophées de l'agriculture durable 2013 »

Problèmes rencontrés

Destruction de jeunes plants par les corbeaux qui ont tendance à vouloir se poser sur les premières branches des jeunes arbres et de les casser; solution trouvée: planter des perchoirs.

Aucun commentaire Ajouter un commentaire

Vidéos

Contact

Marc LEFEBVRE

EARL Lefebvre
74 Boulevard Blanchard
62340 Guînes
Site : lefebvre.e-monsite.com
Email : earl.marc-lefebvre@gmx.fr