Le déclic

Pour Marc, le déclic a été la prise de conscience du rôle des auxiliaires, mais cela a surtout fait suite à tout un cheminement. Plusieurs étapes ont été importantes.

 

Marc a arrêté le labour en 1997. L'objectif premier était de rationnaliser le temps de travail afin d'anticiper le départ en retraite de son père.

Les rencontres avec les représentants de PRP technologies, avec Claude et Lydia Bourguignon, la formation sur les bas volumes, etc. l'ont conforté dans son engagement en TCS (techniques culturales simplifiées), et l'ont amené à se centrer sur le sol.

En 2000 il contractualise un CTE érosion dans lequel il s'engage à une couverture du sol à 80% avant le 15 octobre. En 2003, il implante des haies et bandes enherbées en limite parcellaire dans le cadre d'une convention avec la communauté de communes. L'érosion est un sujet important dans la commune, avec de régulières coulées de boues lors de forts orages.

L'année 2007 marque un autre tournant majeur : Marc prend la décision de l'arrêt complet de la production de betteraves sucrières (40-50ha) jugées trop destructrices pour les sols. Il démarre alors la culture de colza associé ainsi que des essais d'intercultures plus complexes. A partir de 2009 le semis direct sous couvert est développé sur la ferme.

 

En 2011, dans le cadre du projet Agricobio du Parc Naturel Régional Caps et Marais d'Opale (« Agriculture et Corridor Biologique à Guînes »), Marc a mis en place des bandes fleuries et des haies arborées. L'objectif était de mettre en place un système qui permette de réduire les traitements en offrant le gîte et le couvert aux auxiliaires de culture. 3 ha de bandes fleuries ont été aménagés, et 2 300 ml de haies ont été plantés sur un bloc de 50 ha. Le souci de Marc a été ensuite de poursuivre ces linéaires en linéaires productifs : c'est pourquoi suite au projet, les bandes fleuries ont été transformées en lignes d'arbres et il s'est lancé dans l'agroforesterie lors de 3 phases de plantations qui ont abouti en 2017 à une surface de 50ha plantée, cultivée en agroforesterie.

 

Le souci de Marc est de poursuivre le développement de sa ferme, dans le respect du sol et de la biodiversité.

Aucun commentaire Ajouter un commentaire

Vidéos

Contact

Marc LEFEBVRE

EARL Lefebvre
74 Boulevard Blanchard
62340 Guînes
Site : lefebvre.e-monsite.com
Email : earl.marc-lefebvre@gmx.fr