Actualités

Documentation06/12/2021

Zéro phyto grâce à la biodiversité ? 2 expérimentations INRAE

Première vidéo d'une série de 4 vidéos, publiée sur la plateforme HERBEA. Cette vidéo présente les dispositifs expérimentaux mis en place en arboriculture et grandes cultures par l'INRAE pour mettre en place la biodiversité fonctionnelle comme moyen de production et l'arrêt total des pesticides. Pour en savoir plus.


Documentation06/12/2021

Nouvelles cultures pour la Lutte Biologique par Conservation et Gestion des Habitats

De nouvelles cultures ; la betterave, l'abricotier, le pois chiche, le chou-fleur et le poireau, ont été intégrées dans l'outil HERBEA. On peut découvrir par exemple les espèces de plantes à implanter dans sa bande fleurie proche d'une culture de betterave, pour favoriser les auxiliaires qui régulent le puceron vert du pêcher… Pour en savoir plus 


Formation23/11/2021

Replay webinaire : Adapter la pratique du pâturage tournant dynamique face au changement climatique dans un contexte de polyculture élevage laitier.

Quels sont les différents leviers et freins techniques liés à la mise en œuvre du pâturage tournant dynamique ?

Vous pouvez voir le replay du webinaire et consulter le document reprenant les questions et réponses posées durant le webinaire.


Documentation23/11/2021

La diversification des pratiques agricoles en grandes cultures améliore les services écologiques sans compromettre les rendements

Cette étude, basée sur l'analyse de 98 méta-analyses, a permis de rassembler toutes les données existantes permettant de relier une pratique agricole avec un service écosystémique. L'hypothèse est qu'accroitre la biodiversité fonctionnelle tant au-dessus du sol que dans le sol, limite les impacts environnementaux sans réduire le rendement des cultures.


Documentation25/10/2021

Réduire les surfaces en IAE pour augmenter les surfaces cultivées et la production nuirait fortement à la biodiversité

Convertir les surfaces d'infrastructures agroécologiques (IAE) comme les haies, les bandes enherbées, les prairies naturelles extensives, les jachères ou les bosquets en terres cultivées aurait peu d'effet sur l'augmentation de la production agricole mais un impact considérable sur la biodiversité.


Journée d'échanges15/10/2021

Quinzaine de l'agroécologie - Retour sur 5 visites inspirantes

Favoriser les rencontres avec des agriculteurs et faire essaimer les pratiques agroécologiques, tel est le leitmotiv de la Quinzaine de l'agroécologie. Pour cette 3ème édition qui s'est déroulée du 4 au 15 octobre 2021, Solagro a réuni près de 150 personnes, agriculteurs, conseillers agricoles, chercheurs, étudiants,… autour de 5 visites inspirantes


Documentation23/09/2021

Le cuivre utilisé à faible dose impacte peu la biodiversité du sol

Le cuivre est une substance active très efficace pour lutter contre le mildiou en vigne. Son utilisation en agriculture dont l'agriculture biologique est limitée depuis 2009 à 4 kg/ha/an (28 kg sur 7 ans) contre 6 depuis 2002. Aujourd'hui on peut estimer que l'agriculture biologique consomme entre 50 et 70% du cuivre utilisé.


Documentation13/09/2021

Relancer la race mixte Bleue du Nord

La race Bleue du Nord est mal connue. Elle a été décimée par les deux guerres mondiales et a ensuite subi la concurrence de races plus spécialisées, comme la Prim'Holstein pour le lait ou la Blanc Bleu Belge pour la viande. Elle fait l'objet d'un plan de préservation depuis la fin des années 1990. La population en France ne dépasse pas 1500 individus pour environ 5000 en Belgique.


Journée d'échanges07/09/2021

Quinzaine de l'agroécologie 2021 : 5 Visites de ferme

Solagro organise la 3ème édition de la Quinzaine de l'agroécologie du 4 au 15 octobre 2021. 5 visites de fermes en Occitanie, Nouvelle Aquitaine et Provence-Alpes-Côte d'Azur, pour échanger avec les agriculteurs du réseau Osaé-Osez l'agroécologie et découvrir des exemples de systèmes et de pratiques variées en agroécologie.

 


Documentation23/08/2021

Les pesticides impactent la vie biologique des sols

Les pesticides ont un effet négatif sur la vie biologique des sols en impactant le fonctionnement des mycorhizes et la faune invertébrée. C'est la conclusion de deux études publiées en 2021, la première menée une équipe américaine et qui s'est intéressée aux invertébrés, et la seconde menée par une équipe européenne qui a étudiée essentiellement les mycorhizes. Ces travaux sont importants dans la mesure ou la biodiversité des sols rend de nombreux services comme la dégradation de la matière organique permettant le bon fonctionnement du cycle de l'azote et du carbone, la mobilisation du phosphore, la régulation des ravageurs, la porosité du sol et l'infiltration de l'eau. Certains chercheurs estiment que l'intensification agricole a déjà réduit ces services de 60%.


Documentation30/07/2021

Quel avenir pour les oiseaux des plaines agricoles ?

Le bilan de trente années de comptage des oiseaux communs en France, publié le 31 mai 2021 par le Muséum national d'histoire naturelle (MNHN) , fait état d'une «hécatombe» des populations d'espèces «spécialistes» des milieux agricoles. Seules les espèces les plus adaptables s'en sortent relativement bien.


Journée d'échanges02/07/2021

Le projet Terres de Sources : Protéger durablement la ressource en eau

Eau du Bassin Rennais est l'autorité organisatrice du service de l'eau potable sur le Bassin Rennais et gère 16 captages d'eau. Ce syndicat mixte regroupe Rennes Métropole et six communautés de communes qui représentent 76 communes et 530 000 habitants, Les bassins versants d'alimentation en eau potable du Bassin Rennais représentent une surface d'environ 1500 km2, et concernent environ 2000 exploitations agricoles dont les systèmes de production principaux sont : bovin lait, porc et volaille.

 

Ce webinaire a été animé par Philippe Pointereau, Délégué au développement à Solagro.


Documentation14/06/2021

Le système alimentaire mondial est responsable de 34% des émissions de GES

C'est le résultat d'une vaste étude pilotée par le JRC er publié dans Nature Food le 15 janvier 2021.

Cette estimation, basée sur l'année 2015, est cohérente avec l'estimation de l'IPCC qui situait les émissions du système alimentaire mondial entre 10,8 et 19,1 Gt d'eq CO2 soit entre 21 et 37% des émissions totales.


Documentation18/05/2021

Élevages laitiers : privilégier l’herbe et le pâturage : qu’est-ce qu’on attend ?

Tout comme le CEDAPA crée par André Pochon en 1982, l'ADAGE qui vient de fêter ses 28 ans, est une pépite bretonne. Membre du réseau CIVAM, cette association d'éleveurs majoritairement laitiers ouvre la voie d'un élevage plus respectueux de l'environnement, des animaux et des hommes. Leur crédo : être le plus autonome possible en faisant pâturer au maximum les vaches.  Quoi de plus naturel pour un ruminant ! Le slogan d'André Pochon est toujours aussi moderne « la vache est une barre de coupe par devant et un épandeur à fumier par derrière ».  Et pourtant on sait qu'en Bretagne l'élevage laitier est avant tout assis sur le maïs ensilage (en moyenne 30% de la SAU) et le tourteau de soja OGM importé d'Amérique du Sud, et prend sa part dans la déforestation en Amazonie. 1 ha de maïs planté en France, c'est 1,2 ha de soja importé.


Nouveauté06/05/2021

L’écopâturage dans les vignobles d’Occitanie

La pratique du pâturage dans les vignes et les vergers était une pratique courante avant-guerre et même jusqu'au début des années soixante. Les brebis pâturaient en hiver, quand la vigne était au repos et avant son débourrement, c'est-à-dire de début octobre à fin février. Le pâturage se réalisait généralement en 2 passages sur chaque parcelle. A l'heure où les herbicides n'avaient pas encore envahi les vignes, le contrôle de l'enherbement était essentiel. Cette ressource était aussi importante pour les éleveurs. De fait, l'élevage de moutons et la vigne cohabitaient sur le même territoire, voir sur la même ferme comme le signale Christophe Bousquet, vigneron sur la Clape. En effet, on peut encore observer beaucoup d'anciennes bergeries sur le massif de la Clape. 


Documentation09/04/2021

Des carabes pour réguler les plantes adventices

On savait que les carabes étaient des prédateurs de limaces, de taupins, de tipules, doryphores ou de pucerons. Rappelons que 90% des larves de carabes sont carnivores et une partie des adultes. Mais on a trop longtemps passé sous silence leur rôle dans la régulation des adventices, en oubliant qu'une partie des carabes adultes sont granivores ou polyphages. Ces espèces peuvent consommer 30 graines par jour.


Nouveauté25/03/2021

Retour sur le webinaire : Adapter ses pratiques en maraichage bio pour maintenir un sol en bonne santé

Le webinaire du 18 mars 2021 organisé par OSAE, portait sur la santé des sols et les pratiques associées en maraichage bio.

Nous nous sommes intéressés aux différents leviers et freins techniques à différentes échelles pour maintenir un sol en bonne santé.

C'est avec plus de 200 participants que nous avons pu partager nos connaissances.


Documentation12/03/2021

Une forte diversité d’adventices minimise les pertes de rendements

Le contrôle des adventices est un vrai enjeu agronomique. D'un côté une mauvaise gestion de celles-ci peut faire perdre une part du rendement et donc du revenu à l'agriculteur. De l'autre le désherbage a un coût, son utilisation systématique sélectionne une résistance de certaines adventices aux matières actives et certaines molécules se retrouvent dans les captages d'eau potable obligeant la mise en place d'un traitement curatif de l'eau.


Documentation23/02/2021

Les premiers résultats de l’observatoire agricole de la biodiversité confirment de déclin de la biodiversité dans les parcelles agricoles

L'Observatoire agricole de la biodiversité (OAB) a été lancé en 2011 avec la volonté de comprendre les interactions et les interconnexions entre agriculture et biodiversité, sur un temps long et pour l'ensemble du territoire.

Il repose sur une forte motivation des agriculteurs et on peut les remercier de leur contribution et on ne peut que souhaiter qu'ils seront toujours plus nombreux à participer à cet observatoire qui les concerne directement.


Documentation25/01/2021

Protéger les pollinisateurs pour accroître le rendement du tournesol

Le tournesol est une des plantes cultivées dont la pollinisation est largement dépendante des insectes. Les chercheurs CNRS et INRAE du Centre d'Etudes Biologiques de Chizé, emmenés par Vincent Bretagnolle et Sabrina Gaba, ont mené durant 4 ans une étude dans le sud des Deux-Sèvres pour quantifier l'impact de la pollinisation sur le rendement du tournesol. Ils ont pour cela installé des cages d'exclusion rendant impossible la venue des insectes pollinisateurs et on put ainsi comparer le rendement avec une plante ayant accès aux insectes pollinisateurs.


Documentation12/01/2021

Agence de l’eau Adour Garonne : Appels à projets : économie d’eau et filières agricoles à bas niveaux d’impacts

L'agence de l'eau Adour Garonne ouvre deux appels à projets ouverts jusqu'au 31 janvier 2021 :

  • L'AAP économies et efficience de l'eau en agriculture a pour objectif de favoriser la mise en œuvre d'économies d'eau en agriculture en faisant porter l'effort sur les principaux gisements ou sur les enjeux les plus sensibles et d'accompagner l'évolution des pratiques en s'appuyant sur l'agroécologie.

  • L'AAP développement de filières à bas niveaux d'impacts permettra d'accompagner, à différents niveaux d'avancement, les projets de mise en place ou de développement de filières adaptées aux objectifs d'une agriculture qui se renforce sur le plan environnemental, économique et social.


Documentation12/01/2021

TRAME : sur les chemins de l’agroécologie :

Trame dans son programme de développement agricole, met en réseau des groupes d'agriculteurs engagés dans des démarches de transition agroécologique.

Considérant ces approches collectives comme une clé pour envisager une transition de son système, Trame met en lumière un recueil de témoignages collectés entre 2017 et 2020.

Au total, il s'agit de 51 exploitations autour de divers systèmes de production répartis dans toute la France.

Retrouvez le recueil ici


Nouveauté12/01/2021

IDEtorial – « Bienvenue les vers de terre »

L'association IDEtorial produit des films pour porter à connaissance du grand public des démarches de transition qui participent à la préservation du « bien commun ».

Elle organise également des projections débats à destination des agriculteurs.

L'association a réalisé un documentaire sur les enjeux de l'agriculture de conservation et de régénération des sols : « Bienvenue les vers de terre ».

Retrouvez la présentation du film ici

 


Documentation12/01/2021

Ouvrage : les relations Homme Nature dans la transition agroécologique

Face à la crise environnementale, l'agriculture pleinement concernée par cet enjeu, doit trouver des voies pour construire des modes de production durables et adaptés.

Sous la direction d'Aurélie Javelle, cet ouvrage « les relations Homme – Nature dans la transition agroécologique » apporte une pierre supplémentaire pour contribuer au défi que doit relever l'agriculture : accélérer la transition agroécologique au sein des territoires.

Ce livre « part du principe que la transition vers des pratiques agricoles plus respectueuses de l'environnement ne peut être durable sans prendre en compte les facteurs culturels et les systèmes de valeurs individuels et collectifs des acteurs vers le vivant ».

Ce livre apporte des pistes pour construire de nouveaux rapports à notre environnement.

Commandez ce livre aux éditions l'Harmattan ici


Documentation23/12/2020

L'efficacité des bandes fleuries et des haies à contrôler les ravageurs des cultures et accroître la pollinisation

Pas moins de 44 chercheurs de presque tous les continents, emmenés par un chercheur suisse d'Agroscope, Matthias Albrecht, ont regroupé leurs connaissances actuelles sur l'efficacité des bandes fleuries et des haies à contrôler les ravageurs et accroitre la pollinisation des cultures adjacentes. 

35 études ont été ainsi analysées dont 18 sur le contrôle biologique des cultures et 17 sur le service de pollinisation avec 529 parcelles suivies.


Documentation22/12/2020

Retour sur le webinaire : les semis-direct sous couvert en grandes cultures

Le webinaire du 18 décembre 2020 organisé par OSAE, portait sur les semis-direct sous couvert en grandes cultures : Comment diminuer l'utilisation des herbicides avec le semis-direct sous couvert en grandes cultures ? Nous nous sommes intéressés aux différents leviers à mettre en place pour diminuer l'utilisation d'herbicides voire les supprimer avec le semis direct sous couvert en grandes cultures.


Mobilisation16/12/2020

CO-Concevoir avec les Citoyens un Nouvel ELevage Laitier Ecologique de montagne (COCCINELLE)

Le projet de recherche Coccinelle a pour ambition de co-construire et de tester des solutions innovantes pour l'élevage laitier de demain dans le Massif central, avec un ensemble de plus de soixante acteurs du massif, dont des éleveurs, des représentants des filières, des chercheurs.... Il est également prévu d'impliquer des citoyens dans cette démarche. En effet, aujourd'hui, les consommateurs sont de plus en plus soucieux des conditions de production de leur alimentation. L'ensemble du dispositif s'inscrit dans une démarche éco-citoyenne, et vise à répondre, notamment, à des enjeux de symbiose environnementale, de santé et de bien-être des animaux et de l'éleveur, et de qualité des produits.


Nouveauté10/12/2020

La méthanisation au coeur de l'actualité

La méthanisation est souvent victime de vives critiques. Certaines installations ou certaines pratiques doivent en effet continuer d'être dénoncées. La sécurisation des équipements doit rester une priorité pour que les accidents ne se reproduisent plus et cessent de jeter le discrédit sur toute la filière.

Les projets de méthanisation agricole qui allient production d'énergie renouvelable, mise en place de pratiques agroécologiques, réduction des engrais chimiques doivent être soutenus pour leur contribution aux transitions.


Nouveauté07/12/2020

En Thaïlande, mieux que les pesticides, des hordes de canards!

Dans le centre de la Thaïlande, des hordes de canards sont lâchées dans les rizières après la récolte pour nettoyer les champs des parasites. Un échange de bons procédés entre éleveurs et cultivateurs, les canards se nourrissant des restes de balles de riz tombées et de vers et d'escargots (notamment Pomacea canaliculata) qui infestent la paille de riz et ce qui permet au riziculteur de diminuer sa consommation de pesticides. Les canards en piétinant aussi paille de riz facilitent le labour. 10.000 canards restent en moyenne une semaine pour une ferme de 67 ha.


Nouveauté30/11/2020

Des espèces et habitats naturels en mauvais état de conservation en Europe

D'ici 2030, la biodiversité de l'Europe doit être « sur la voie du rétablissement ». C'est du moins ce que prévoit la nouvelle stratégie de l'UE en faveur de la biodiversité, mais les progrès réalisés ces six dernières années sont loin d'être suffisants, pointe un rapport de l'Agence Européenne de l'Environnement (AEE) publié le 19 octobre 2020 et le rapport spécial de la Cour des Comptes Européenne publié le 5 juin 2020.


Nouveauté16/11/2020

Des niveaux alarmants de pesticides mesurés dans les sols et les vers de terre

C'est la conclusion à laquelle sont arrivés des chercheurs de l'INRAE et du CNRS, emmenés par Celine Pelosi. Ces résultats ont été publiés en ligne fin septembre dans la revue « Agriculture, Ecosystems and Environment ».

L'étude a été menée au printemps 2016 dans la région de Chizé (Deux-Sèvres), sur les 450 km2 de la zone atelier Plaine & Val de Sèvre (CNRS & INRAE), une grande plaine céréalière dédiée à l'étude des interactions entre les activités agricoles et l'environnement.


Documentation09/11/2020

Le retour du cheval dans les vignes

Le domaine Chandon de Briailles de 14 ha, situé à Savigny-Lès-Beaune, à quelques kilomètres au Nord de Beaune est géré par Claude et François de Nicolay depuis 2001.

Avant l'arrivée de la génération actuelle, le domaine était travaillé en agriculture raisonnée. Progressivement, de moins en moins de produits de synthèse ont été utilisés, les doses de soufre et de cuivre dans les vignes ont été nettement diminuées. Et dès 2005, un virage est pris vers la biodynamie, avec la certification Demeter obtenue en 2011.


Documentation17/09/2020

Certification environnementale de niveau 2 : Un guide pratique pour les exploitations agricoles

Ce guide a été édité par plusieurs organismes (AGPB, AGPM, CGB, Cénaldi, FOP) et réalisé avec l'appui des instituts techniques (Arvalis, ITB, Terres Inovia, Unilet).

Dispositif pour accompagner les agriculteurs vers la transition agroécologique, la certification environnementale est basée sur un cahier des charges multi-filières conçu pour l'ensemble des productions agricoles.

Son approche systémique prend en compte l'exploitation dans son ensemble autour de 4 thématiques : protection de la biodiversité, stratégie phytosanitaire, gestion de la fertilisation et de l'eau.


Documentation10/09/2020

Protéger les pollinisateurs sauvages et les abeilles domestiques pour accroitre le rendement du colza

Le colza est une des plantes cultivées dont la pollinisation est largement dépendante des insectes. Les chercheurs du CNRS et de l'INRAE du Centre d'Études Biologiques de Chizé, emmenés par Vincent Bretagnolle et Sabrina Gaba, ont mené durant 4 ans une étude dans le sud des Deux-Sèvres pour quantifier l'impact de la pollinisation entomophile sur le rendement du colza tant au niveau des plantes que de la parcelle.


Documentation26/08/2020

La méthode HERBY

Dans le cadre du projet Life+ PTD porté par la CAVEB (coopérative agricole au service des producteurs de viandes), plusieurs vidéos ont été réalisées pour illustrer la pratique du Pâturage Tournant Dynamique (PTD)

Le projet repose sur la gestion des surfaces en herbe et sur le respect des conditions nécessaires à la plante pour maximiser sa production de biomasse et assurer sa haute valeur nutritive.


Documentation29/07/2020

Agroécologie, agroforesterie, agriculture de conservation, quels effets sur le sol?

Tel a été le sujet de l'émission C dans l'sol du 21 Juillet à 20h30. Un émission qui a fortement intéressé agriculteurs, forestiers ou maraichers, en prise quotidiennement avec les questions de fertilité des sols.

Un webinaire qui a mis à l'honneur les approches qui cherchent à comprendre les phénomènes naturels pour en tirer avantage.


Nouveauté27/07/2020

La Région Nouvelle Aquitaine propose un financement public pour la mise en place d'IAE

« Dans le cadre du Plan de Compétitivité et d'Adaptation des Exploitations Agricoles (PCAE), la Région Nouvelle Aquitaine propose un Appel à Projets « Infrastructures Agro-écologiques » offrant un financement public pour la mise en place d'infrastructures agro-écologiques et la mise en défens des berges des cours d'eau ou des points d'eau.


Nouveauté16/06/2020

« Qui veut mon herbe » : un outil efficace pour développer l’éco-pâturage dans les vignes !

La Chambre d'agriculture du Gard a développé le site « Qui veut mon herbe » qui met en relation des éleveurs ovins avec des céréaliers, viticulteurs et arboriculteurs ayant des parcelles enherbées. Ce répertoire est notamment utilisé pour mettre en relation les viticulteurs et éleveurs dans le cadre des démarches de protection des captages d'eau potable. Ce dispositif permet de diffuser rapidement et largement l'éco-pâturage, pratique ancestrale aux nombreux bénéfices.  


Documentation09/06/2020

Agir pour la protection des oiseaux des plaines agricoles

Le Centre d'Etudes Biologiques de Chizé avec l'équipe pilotée par Vincent Bretagnolle (CNRS) agit depuis 30 ans pour la protection des oiseaux des plaines agricoles. Ils viennent de réaliser une vidéo qui présentent quelques actions que les agriculteurs et les habitants peuvent mettre en place


Documentation14/05/2020

Terre à terre : faire du lait qu’avec de l’herbe et bien vivre de son élevage

Vous découvrirez cela et bien d'autres choses encore sur ce film documentaire « Terre à Terre » réalisé par l'association DéTERReminés et tourné en Bretagne mais aussi en Andalousie et en Allemagne. Ce reportage montre comment il est possible d'installer des jeunes et de donner envie de ce métier de paysan en le rendant attractif.


Documentation12/05/2020

HERBEA un outil au service de la qualité des eaux souterraines

En France, 62 % des volumes prélevés pour l'alimentation en eau potable proviennent des nappes phréatiques (1), qui signifie que sur 5 verres d'eau tirés du robinet, trois proviennent des eaux souterraines, et l'un d'eux est directement pollué par les activités agricoles. Cette intensification s'est accompagnée d'une utilisation accrue d'engrais minéraux et de pesticides et d'une spécialisation des exploitations et des régions (concentration de l'élevage, réduction de la diversité des cultures, diminution des prairies permanentes).


07/05/2020

Plateforme Agroécologie : pour accompagner les agriculteurs au changement

Rattaché à l'EPL de Toulouse-Auzeville, la Plateforme Agroécologie est une structure publique de développement agricole qui a pour mission de déployer des pratiques agroécologiques innovantes, afin de répondre aux besoins des agriculteurs par une approche systémique et répondant aux enjeux de territoire (économie, environnement, filières etc.).

La plateforme a pour démarche de co-construire des projets partenariaux avec les acteurs du développement agricole.

Elle s'applique à mettre en œuvre un service au territoire dans toutes ses composantes, au travers des missions d'expérimentation, d'animation et de formation.


Nouveauté27/04/2020

AWA - La plateforme d’adaptation durable des systèmes agricoles au changement climatique

Le changement climatique est l'un des principaux défis auquel le monde, et le secteur agricole en particulier, est confronté. Même si certaines des modifications du climat pourraient être bénéfiques pour quelques productions agricoles européennes, la plupart des changements auront des impacts négatifs et affecteront de façon disproportionnée les régions déjà concernées par d'autres problématiques environnementales.


Documentation17/04/2020

La perception des performances en agroécologie : la méthode Q

Une étudiante au sein de l'UMR AGIR (INRAe) Claire Georges supervisée par Gaël Plumecocq  (INRAe) et Walter Rossing (WUR) nous propose son travail pour évaluer la perception des agriculteurs des performances de leur système en agroécologie en lien avec le programme Ba'gages.

L'objectif de l'étude est de comprendre comment les pratiquants de l'agroécologie la définissent et en évaluent la performance par et pour eux même.


Enquête17/04/2020

Enquête sur la perte de rendement des légumineuses à graines

Dans le cadre d'un programme européen, l'UMR INRAe AGIR (porté par Etienne-Pascal Journet, Lionel Alletto (INRAE Toulouse)) conduit une enquête auprès d'un maximum d'agriculteurs afin d'identifier et analyser les diverses causes des pertes de rendements des légumineuses à graines. Les questions portent sur votre expérience et votre intérêt pour la culture de légumineuses à graines pour l'alimentation humaine et animale.


Nouveauté17/04/2020

Restitution d'azote par un couvert hivernal

Agronomie et Terroir nous propose les résultats d'essais dans les Hautes Pyrénées sur la restitution d'azote de couverts hivernales en pur ou en mélange.

Il s'agit de détruire son couvert au bon moment pour s'assurer une restitution d'azote optimale.

 

Vous trouverez les résultats de ces essais en cliquant ici


Mobilisation17/04/2020

Rejoignez nous

Le saviez-vous ? Solagro est une entreprise associative que vous pouvez soutenir à titre personnel ou professionnel. Par ses activités, Solagro démontre tous les jours que des solutions existent pour faire face aux enjeux actuels d'agriculture, d'alimentation et d'énergie et globalement d'environnement, grâce à une approche systémique et pragmatique exigeante. Mais, ces solutions techniques ont aussi besoin d'un soutien citoyen et d'une légitimité sociale forte pour convaincre les décideurs qu'elles seront effectivement adoptées et mises en œuvre.

Vous pouvez contribuer à cette dynamique positive et y apporter votre soutien en adhérant à Solagro !


Soutenir Solagro c'est:

Démontrer qu'un modèle agricole durable est possible avec Afterres2050

Montrer que des solutions existent pour faire face aux enjeux environnementaux

Faire connaître des points de vue alternatifs et innovants

Participer aux débats pour orienter les transitions agroécologiques et énergétiques

Mais aussi:

Des rdv trimestriels pour découvrir nos projets

Un tarif à 10€ pour les adhésions à titre personnel

 

Devenir adhérent


Documentation16/04/2020

Dans les zones de grandes cultures, consacrer 8% de la surface agricole à des bandes fleuries permet de maintenir le rendement global grâce à un meilleur service écologique

Richard Pywell et ses collègues du Centre anglais de recherche en écologie et hydrologie ont mis en évidence l'intérêt de l'intensification écologique dans les zones intensives de grandes cultures en consacrant 3 à 8% des surfaces des parcelles à la biodiversité au travers de semis de mélanges fleuris.

La surface dédiée à supporter les services écologiques de pollinisation et de lutte biologique, n'entraîne au final pas de perte de rendement global et de marge brute sur une rotation de 5 ans grâce notamment à l'amélioration du rendement de la féverole par une meilleure pollinisation.

 


Nouveauté14/04/2020

Les halles fermières se déploient partout dans le département

Mises en place le 3 avril dernier à Foix, les Halles fermières se poursuivent. Créé dans un contexte de crise sanitaire liée au Covid-19 par l'ensemble du monde agricole et les collectivités locales concernées, ce dispositif répond à la problématique posée par la commercialisation des denrées alimentaires, suite à l'annulation de certains marchés. L'objectif : assurer l'approvisionnement de la population tout en permettant aux producteurs de continuer à vivre de leur production.


Documentation06/04/2020

Comment choisir et gérer ses infrastructures agroécologiques pour favoriser la lutte biologique par conservation

Plusieurs chercheurs entrainés par un anglais, John Holland, ont réalisé une synthèse de 152 études menées en Europe qui reliaient les IAE, la présence d'auxiliaires des cultures, et le contrôle des ravageurs dans les cultures adjacentes.

7 types d'IAE ont été étudiées : les lisières de bois et les haies, les bosquets, les bandes enherbées, les bandes fleuries, les bordures de céréales non traitées, les couverts implantés dans les cultures et les prairies naturelles extensives.


26/03/2020

Pour une meilleure comparaison entre agriculture biologique et conventionnelle

L'évaluation des effets environnementaux de l'agriculture et de l'alimentation fait l'objet de nombreuses études et est au cœur de nombreux débats. Cependant, la méthode d'analyse la plus largement utilisée néglige bien souvent certaines questions essentielles, tels que la biodiversité, la qualité des sols, les impacts des pesticides ou les changements sociétaux. Un chercheur d'INRAE, Hayo van der Werf, et deux collègues suédois et danois rapportent dans la revue Nature Sustainability du 16 mars 2020 que ces oublis peuvent conduire à des conclusions erronées lorsqu'il s'agit de comparer agriculture conventionnelle et biologique.


Documentation17/03/2020

L'effondrement des arthopodes

Selon une étude publiée le 31 octobre 2019 dans la revue Nature, la biomasse d'arthropodes a chuté de 67 % et le nombre d'espèces de 34% au cours de la dernière décennie dans les prairies allemandes.

Les chercheurs appartenant à une dizaine d'institutions scientifiques d'Allemagne, de Suisse et d'Autriche ont analysé l'évolution des captures d'arthropodes sur 290 sites (en prairie ou en forêt) de trois régions allemandes, entre 2008 et 2017.


Documentation06/02/2020

Comminges, une terre vivante

Des apprentis de BTS du CFA Piémont-Pyrénées ont réalisé en partenariat avec l'INRA un petit film de sensibilisation, propice à engager des débats ou une réflexion sur la transition agroécologique et l'érosion des sols.


Documentation03/02/2020

La spirale infernale du glyphosate

En 2019, le nombre d'espèces de mauvaises herbes identifiées comme résistantes au glyphosate est de 47 d'après la Commission géologique des Etats-Unis et sur la base de l'enquête internationale sur la résistance des mauvaises herbes aux pesticides. C'est en 2002 que les premières mauvaises herbes résistantes au Roundup sont apparues dans le Tennessee et le Missouri. Pour faire face à cette situation, les agriculteurs américains ajoutent deux nouveaux herbicides en complément du glyphosate : le XtendiMax à base de Dicamba produit par Bayer et Enlist à base de 2,4D produit par Corteva.


Nouveauté07/01/2020

les lycées agricoles s’engagent dans l’agroécologie.

Enseigner et produire autrement : les lycées agricoles s'engagent dans l'agroécologie. Vous découvrirez les actions engagées dans la dernière lettre d'information.

Ainsi le lycée agricole de St Chély d'Apcher en Lozère a opéré un virage radical en 2014 et en obtient les bénéfices aujourd'hui : réduction de l'effectif des vaches laitières, arrêt de la culture d'ensilage de maïs, entrée dans la zone de l'AOP Laguiole, implication accrue des élèves.


Documentation06/01/2020

Éleveurs laitiers : Ils témoignent de leur passage en AB

Des productrices et producteurs de lait de l'Aveyron, d'Ile de Vilaine et des Côtes d'Armor témoignent de leur passage en bio. 8 fermes expliquent leurs motivations et leurs stratégies de conversion à l'AB.

Ces  8 vidéos  ont été réalisées par Maëlys Bouttes dans le cadre sa thèse à l'INRA de Toulouse (Cliquez ici pour découvrir cette vidéo "Histoire de thèse" de 9 minutes).