Le déclic

Colocataires en Ariège, Lucie, Virginie, et Julien ont commencé leur réflexion sur une future installation en maraichage biologique sur le ton de la plaisanterie.

 

Lucie, agronome a réalisé une thèse en écologie sur la gestion biologique des nuisibles en milieu agricole. Embauchée au CNRS, le travail de bureau devenait de plus en plus ennuyeux et décide de démissionner pour devenir maraichère.

 

Virginie a réalisé également une thèse sur les insectes ravageurs et auxiliaires des milieux agricoles et forestiers. Après quelques difficultés à travailler dans le domaine de la recherche et sa volonté de s'enraciner, elle décide de se lancer dans le projet avec son compagnon Julien.

 

Et Julien quant à lui, souhaitait fortement produire ses légumes et en vivre décide de quitter son emploi pour se lancer dans ce projet.

 

Tous les trois ont eu cette volonté de changement et de vivre de la terre.

 

Finalement, après avoir partagé les rêves de la ferme idéale, les 3 futurs associés ont commencé à mettre à plat ce qu'ils attendaient réellement de ce projet, de comment ils envisageaient les choses pour être sûr de partir dans cette aventure ensemble.

 

Après plusieurs visites chez des maraichers bio pour recueillir expériences et savoirs faire, ils ont pu définir les contours de leur projet : une production de légumes diversifiés et un atelier avicole destiné à la vente directe et aux magasins spécialisés.

 

Accompagnés par diverses associations (Ardear 09, Civam 09, ATAG, etc) et la participation à plusieurs formations / stages (fertilisation, contrôle des ravageurs, atelier volailles, traction animale), les 3 associés ont pu s'installer sur 21 ha à la ferme du Matet en janvier 2017 dont 1,8 ha de maraichage. « Les réseaux notamment associatifs, autour de l'agriculture biologique est un atout précieux sur lequel il ne faut pas hésiter à s'appuyer pour l'installation mais aussi plus tard dans l'activité ».

 

Même si cette ferme ne répondait pas au début à tous leurs critères et malgré quelques difficultés (prêt bancaire, recherche de foncier, etc.), aujourd'hui, Lucie, Virginie et Julien ont su s'accorder pour coordonner leurs savoirs faire et être complémentaires tout en ayant la perspective de faire évoluer leur système de production vers moins d'intrants et de nouveaux ateliers.  « Le fait d'être plusieurs est la clé de notre réussite ! »

Aucun commentaire Ajouter un commentaire

Vidéos

Contact

Lucie RAYMOND, Virginie GUYOT et Julien SERRE

GAEC la Ferme du Matet
1 bis chemin des Boupax
31220 Martres Tolosane
Site : la ferme du Matet (facebook)
Email : lafermedumatet@gmail.com