Suivi dans le temps de la ferme

ÉVOLUTION DU SYSTÈME

Entre 2014 et 2017 Jean Baptiste Carrié est passé de GAEC en recherche d'associé à exploitant individuel.

évolution de l'assolement

 

2014

2017

PN

23

23

PT (dactyle, TB, RGA)

21,5

25,5

orge

8

9

blé/triticale

3

-

Epeautre

2,7

5,8

Féverole

-

3,8

Mais/Tournesol ensilage

-

2

Méteil (triticale, blé, pois, vesce, orge) ensilé

3,5

-

Blé

-

5

Le blé en pur remplace le méteil cette année car Jean Baptiste Carrié avait la volonté de faire une culture en pure afin de pouvoir désherber correctement. De plus, selon lui faire du méteil n'était pas intéressant cette année.

L'introduction de féverole permet d'augmenter la ration protéique dans l'alimentation des animaux.

Évolution des rendements

 

2014

2017

PN (tms/ha)

7

6

PT (tms/ha)

8

9

Orge (qtx/ha)

24

38

Epeautre (qtx/ha)

24

34

 

Entre 2014 et 2017, on observe une légère augmentation des rendements. Cela s'expliquerait par une amélioration de la vie sol due aux pratiques culturales mises en place sur l'exploitation.

Évolution des projets

Etats des lieux des projets :

2014

Etats des lieux en 2017

  • Arrêt de l'utilisation d'antibiotiques

Projet abouti

  • Arrêter l'apport de compléments protéiques

Des essais sur la fermentation des aliments sont actuellement en cours pour diminuer et à terme s'émanciper des compléments protéiques.

  • Semer direct sous couverts végétaux

Partant du constat que le labour en zone de coteaux posait des problèmes d'érosion fort, l'éleveur s'est orienté sur les techniques culturales simplifiées et les couverts végétaux.

Aujourd'hui, le semis sous couvert se fait sur l'exploitation et les résultats sont encourageants.

 

 

Projets de 2017

Faire du semis direct sous couvert sans glyphosate

Volonté d'arrêter l'utilisation de glyphosate. Encore en difficulté quant au salissement des parcelles. Jean Baptiste Carrié va suivre une formation en début d'année 2018 animée par Frédéric Thomas et Christophe Piou 

Diminution du cheptel

Actuellement Jean Baptiste souhaite diminuer le cheptel à 65 vaches afin de pouvoir se libérer un peu de temps. Pour cela, il va progressivement diminuer le taux de renouvellement et augmenter les réformes.

Diminuer le taux de mortalité

Le taux souhaité est 5-10% maximum. Des essais sont en cours sur la composition de la litière. En effet, auparavant après nettoyage des litières, des copeaux étaient ajoutés avant la paille. Cela créait donc un milieu anaérobie, favorable au développement des germes. Depuis l'arrêt des copeaux, il y a moins de cas de grippe (première cause de mortalité)

Augmenter la productivité des sols à travers les couverts végétaux 

Jean Baptiste Carrié souhaite continuer à se former et à expérimenter le semis direct sous couvert afin d'améliorer la productivité des sols.

 

Évolution des pae

Couverts végétaux :

2014

2017

Moha – trèfle d'Alexandrie

 Sarrasin – Tournesol - Pois fourrager – Vesce – Féverole – Phacélie - Navette

Phacélie – Pois fourrager – Vesce – Tournesol - Sorgho fourrager – Moha – Radis - Avoine

Tournesol  - Phacélie - Pois de printemps – Sarasin – Féverole - Radis fourrager

 

historique des Équipements

 

2014

2017

Propriété

  • tracteur 65 cv 
  • tracteur 80 cv
  • tracteur 95 cv
  • épandeur à fumier
  • matériel de fenaison
  • tracteur 65 cv 
  • tracteur 80 cv
  • tracteur 95 cv
  • épandeur à fumier
  • matériel de fenaison
  • semoir à semis direct

Cuma

  • moissonneuse batteuse
  • ensileuse
  •  tonne à lisier
  •  tracteur 120 cv
  • herse étrille
  • moissonneuse batteuse
  • ensileuse
  •  tonne à lisier
  •  tracteur 120 cv

herse étrille

ETA

  • semoir à semis direct

 

La généralisation du semis direct sous couverts végétaux a nécessité l'investissement dans  un semoir adapté.

Évolution des chiffres DE L'Élevage

 

2014

2017

Vaches allaitantes (mères)

75

70

Génisses (renouvellement)

19

19

Veaux produits

56

62

Taux de mortalité

25%

15%

IVV

357 jours

362 jours

La diminution du cheptel se fait progressivement jusqu'à atteindre 65 vaches.

En effet, les bâtiments sont saturés et les pensions génèrent des frais supplémentaires ainsi que des déplacements. Jean Baptiste Carrié souhaite donc faire des économies de temps et d'argent.

Il a le souhait de passer de 70 à 65 vaches et de diminuer les génisses de renouvellement (18 à 10) et enfin augmenter les réformes afin « d'équilibrer ».

Évolution des performances agroenvironnementales

2014:

2017:

Autres indicateurs agroenvironnementaux :

 

2014

2017

Emission de GES (kg CO2/ha SAU)

5239

5161

Stockage de C/Emission de GES (%)

15

30

EQF/kg de viande

0,6

0,6

 

L'évolution des performances agro environnementales est globalement stable. On note une légère amélioration en terme d'équilibre d'azote et de diversité végétale.

Le stockage de C/Emission de GES a doublé. Ceci s'explique par les effets du semis direct et du non labour.

Aucun commentaire Ajouter un commentaire

Vidéos

Contact

Jean-Baptiste CARRIE

GAEC de La Loubière
La Loubière
12270 LUNAC
Me contacter