Mes pratiques agroécologiques

Allongement de la rotation et diversification de l'assolement

L'assolement est très évolutif en fonction de l'état des parcelles, de la qualité du sol et des conditions pédoclimatiques : Jack peut décider de changer la destination de certaines parcelles si les objectifs de préservation des sols et de récolte ne sont pas atteints (pour des raisons climatiques par exemple).

Cultures associées

« Un de mes objectifs : avoir le maximum d'espèces et de variétés dans les parcelles ». Généralement, 2 à 4 espèces sont toujours associées. Le choix des mélanges est très évolutif selon les parcelles, la qualité du sol et les conditions climatiques. Un point commun ? La présence de légumineuses !

Couverts végétaux

« Le sol doit être toujours couvert avec ce qui est désiré, pour ne pas avoir l'indésirable ». Jack vise une couverture permanente du sol : par les cultures et par les couverts, imbriqués à un moment donné de leur cycle. Un tiers de l'assolement est constitué de cultures semées dans un couvert vivant, un tiers est constitué de couverts végétaux associés (cultures intermédiaires), un dernier tiers est occupé par une couverture prairiale destinée à l'élevage.

Agroforesterie

Dans son cheminement vers l'agroécologie, l'arbre a joué un rôle central. L'agroforesterie développée par Jack se veut la plus intégrante possible, d'autant qu'elle est complémentaire aux techniques culturales simplifiées. « Tout tourne autour de l'arbre. Il fait partie d'un des éléments indispensables à la culture durable ». « L'arbre n'est plus un intrus, c'est un intrant ». (Pochon)

Tri des semences

« Grâce à la mise en place d'un stockage et triage, on peut se permettre d'associer, de mélanger les espèces, les variétés sur une même parcelle. C'est une condition indispensable pour associer les cultures. »

Toutes les cultures sont triées sur la ferme. La qualité du tri conditionne la destination des grains. Les grains cassés ou les mélanges mal triés sont destinés à l'alimentation animale ou aux semences pour les couverts végétaux.

La taille des grains entre en considération dans le choix des associations de culture au même titre que la maturité afin d'anticiper l'étape de tri.